Et la baisse continue…

La place boursière casablancaise a clôturé la semaine dernière en forte baisse. Les deux indices de la place poursuivent leur déclin, s’enlisant encore plus dans le rouge. Le MASI, indice représentatif de toutes les valeurs du marché, cède 0,94% de sa valeur à 3363 points. Les pertes cumulées depuis le début de l’année s’aggravent, atteignant les – 11,68%.
Parallèlement, le MADEX, baromètre des valeurs traitant en continu, n’a pas échappé non plus à cette tendance baissière, signant quant à lui un retrait plus accentué, en dessous de la barre des 2500 points à 2475,95 points. Sa contre-performance annuelle s’établit de ce fait à – 16,44%. Par ailleurs, la capitalisation boursière globale du marché poursuit son effritement. Elle est toujours sous la lisière psychologique des 100 milliards de DH à 91,90 milliards de DH.
En termes de variations hebdomadaires, la plupart des titres traités ont accumulé des pertes ; les hausses ont été de moindre amplitude. Sur l’ensemble des valeurs, 19 ont accusé des bémols importants, 11 se sont légèrement redressées et vingt se sont affichées en quasi-stagnation.
Parmi les valeurs du MADEX, ce sont Holcim Maroc et BMCE qui ont affiché les plus fortes contre-performances de la semaine en cédant –7,2% et –6,8% de leurs niveaux respectivement, à 753 DH et 370 DH. Notons au passage que la correction du titre Holcim est due au paiement, la semaine dernière, d’un dividende brut de 35 DH par action qui a fait porter le cours du titre à 777 DH. Les titres BCM et SNI se sont affichés, pour leur part, en quasi-stagnation. Wafabank et Wafa Assurance ont cédé respectivement, -1,4% et –0,3% à 580 DH et 300 DH.
Le titre ONA, première capitalisation de la place, évoluant toujours dans la zone rouge, a de nouveau enregistré un retrait très accentué de 1,5% à 798 DH. À ce niveau de cours, le titre traite avec un PER 2002E de 7 et un rendement de dividende 2002E de 2,5%. Côté variations positives des valeurs traitant en continu, MANAGEM a gagné 8,1% à 400 DH, ramenant ainsi sa contre-performance annuelle à près de 15%. Le secteur des mines gagne à sa faveur 5,5% sur la semaine. Le secteur des industries lourdes enregistre lui aussi un gain de 0,2% après que Sonasid ait augmenté de 0,6%.
Au sein du MASI, ce sont Agma et Nexans Maroc qui ont signé les meilleures hausses de la semaine, gagnant 4,2% et 3,6% respectivement, à 1834 DH et 145 DH. Aluminium du Maroc, a enregistré une hausse de 1,7%. Les grandes victimes de la semaine en bourse sont Papelera de Tetuan, CIH et Lesieur qui pardent respectivement, 11,6%, 5,4% et 4% de leurs valeurs. En termes de volumes, les échanges ont totalisé 169 millions de DH. Comme à l’accoutumée, l’essentiel du volume d’affaires a transité par le marché central à hauteur de 60%. La valeur-phare de ce dernier compartiment est l’ONA, laquelle s’est accaparée 14,17% du volume global.
Les autres principales transactions sur ce compartiment ont été effectuées sur les valeurs BMCE (13,38 millions de DH), MANAGEM (11,86 millions de DH), Sonasid (9,6 millions de DH), Holcim Maroc (8 millions de DH) et SAMIR (7,48 millions de DH). Le marché de blocs a été animé essentiellement par la transaction effectuée sur l’action Lesieur (22,51 millions de DH).
Notons enfin, que le marché traite toujours à des niveaux de valorisation attrayants : un PER 2002E de 9,4 et un rendement de dividende 2002E de 4,9%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *