Etat d’avancement du projet Terminal à conteneurs 3 (TC3): Marsa Maroc réalise 80% des travaux

Etat d’avancement du projet Terminal à conteneurs 3 (TC3): Marsa Maroc réalise 80% des travaux

A six mois de la mise en service du Terminal à conteneurs 3 (TC3), Aziz Rabbah, ministre de l’équipement, du transport et de la logistique, a effectué vendredi une visite au chantier pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux et de la fourniture des équipements de ce grand projet dont la concession a été attribuée à Marsa Maroc au mois de février 2013.

Leader national de l’exploitation des terminaux portuaires, Marsa Maroc a annoncé que le chantier, achevé à 80%, est actuellement en cours de finalisation avec une mise en service prévue au dernier trimestre 2016. En vertu des termes de la convention de concession qui lie Marsa Maroc à l’Agence nationale des ports (ANP) pour une durée de 30 ans, l’entreprise s’est engagée à mettre en place l’ensemble des superstructures, des équipements et des moyens humains nécessaires au bon fonctionnement du TC3, et ce pour un investissement global de 2,25 MMDH.

Avec le TC3, Marsa Maroc conforte son leadership sur le marché portuaire national en portant sa capacité dédiée au traitement du trafic conteneurisé domestique à environ 1,3 million EVP au port de Casablanca, soit plus du double de la capacité du Terminal à conteneurs Est. Avec un linéaire de quai de 530 mètres et des profondeurs comprises entre 12,5 et 14 mètres, le TC3 renforce l’offre de Marsa Maroc avec 30 hectares de terre-pleins, 4 portiques de quai et 10 portiques de parc.

«Ce grand projet contribuera à la promotion de l’industrie maritime», souligne le ministre précisant en outre que l’extension du port de Casablanca s’inscrit dans le cadre de la stratégie portuaire du Royaume à l’horizon 2030. Dans les détails, depuis le mois de mars dernier, trois portiques ont déjà été installés. Ils permettront de traiter des navires post-panamax atteignant 17 rangées de conteneurs et de manutentionner deux conteneurs pleins de 20 pieds à la fois, avec une charge globale de 65 tonnes.

Équipés d’un éclairage externe à faible consommation exclusif, utilisant notamment des projecteurs de type LED, les portiques sont dotés de fonctionnalités utilisant les dernières technologies portuaires et pouvant atteindre des productivités de 35 à 40 boîtes à l’heure. A terme, «ce projet devrait créer 1.000 emplois directs et indirects», a indiqué Rachid Hadi, directeur de l’exportation au port de Casablanca ajoutant que ce projet permettra également de doter le TC3 des derniers équipements et technologies à même de répondre à l’évolution que connaît l’industrie maritime au Maroc.

La concession du TC3 au port de Casablanca confirme ainsi l’ambition de Marsa Maroc de répondre à l’évolution que connaît l’industrie maritime, particulièrement en termes de taille des navires porte-conteneurs, et positionne l’entreprise comme un soutien majeur au développement des échanges entre le Maroc et l’international. Le ministre était accompagné lors de cette visite par Mohamed Abdeljalil, président du directoire de Marsa Maroc, et Rachid Hadi, directeur de l’exploitation au port de Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *