Etats-Unis : La croissance dépasse les attentes

La croissance des Etats-Unis a dépassé les attentes lors du dernier trimestre 2006, des dépenses solides et un ralentissement de l’inflation ayant largement compensé le plus fort recul qu’ait subi l’investissement immobilier en 15 ans. Le produit intérieur brut (PIB) américain s’est accru de 3,5% en rythme annualisé durant le quatrième trimestre 2006, selon une première estimation, a annoncé le département du Commerce mercredi, après +2,0% au troisième trimestre et contre +3,0% anticipés par les économistes. Cet indicateur est le dernier que pourra prendre en considération la Réserve fédérale avant de mettre un terme mercredi à sa réunion de politique monétaire qui, de l’avis des économistes, devrait aboutir à un nouveau statu quo sur les taux. Sur le front de l’inflation , le très suivi indice des prix par les dépenses de consommation des ménages (indice PCE) s’est tassé de 0,8% durant le trimestre, soit sa baisse la plus forte depuis le troisième trimestre 1954 (-1,2%). Cette contraction s’explique par la forte baisse des prix de l’énergie, a dit un haut fonctionnaire du département. Wall Street attendait un indice PCE en hausse de 1,9%. C’est aussi la première baisse de cet indice depuis celle de 0,1% du deuxième trimestre 1961. Hors alimentation et énergie, l’indice PCE, dit alors central (core), ressort en hausse de 2,1%, ce qui est un peu au-dessus de la zone de confort de la Fed, présumée être de 1 à 2%. Le consensus donnait un indice PCE "core" en hausse de 2,2%. Pour l’ensemble de l’année 2006, la croissance du PIB est donnée à 3,4% contre 3,2% en 2005. Les investissements dans l’ immobilier neuf ont chuté de 19,2% durant le trimestre, soit leur plus forte baisse depuis celle de 21,7% du premier trimestre 1991. Sur 2006, ils accusent un repli de 4,2%, lui aussi le plus fort depuis 1991. Durant le quatrième trimestre, les dépenses des ménages ont augmenté de 4,4%, le rythme le plus élevé depuis le premier trimestre 2006.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *