Etats-unis : le déficit commercial repart à la hausse

Etats-unis : le déficit commercial repart à la hausse

Le déficit commercial des Etats-Unis est reparti à la hausse en août, et bien plus que prévu, selon des chiffres publiés jeudi par le département du Commerce à Washington. Le solde négatif de la balance commerciale s’est creusé de 8,8% par rapport à juillet, pour atteindre 46,3 milliards de dollars en données corrigées des variations saisonnières, a indiqué le ministère. Les analystes tablaient sur une détérioration moins marquée du commerce extérieur américain et avaient estimé le déficit à 44,5 milliards, selon leur prévision médiane. Malgré la progression des exportations, qui ont atteint leur plus haut niveau depuis août 2008, le déficit s’est creusé sous l’effet d’une hausse encore plus forte des importations. Celles-ci ont ainsi augmenté de 2,1%, pour atteindre 200,2 milliards de dollars, tandis que les exportations gagnaient 0,2%, à 153,9 milliards. Après une poussée soudaine en juin, où il avait atteint 49,8 milliards de dollars, son plus haut niveau depuis octobre 2008, le déficit commercial américain était retombé en juillet à 42,6 milliards de dollars (chiffre révisé en baisse de 0,2 milliard).
Le déficit du mois d’août reste néanmoins bien plus élevé que celui de mai, et cela confirme la tendance à la dégradation de la balance commerciale, qui dure depuis le printemps 2009. Le solde excédentaire de la balance des services, point fort du commerce extérieur américain, s’est détérioré pour le troisième mois de suite, bien que les exportations aient atteint un record. En revanche, l’Amérique reste toujours aussi dépendante au pétrole et aux biens de consommation étrangers, si ce n’est plus qu’auparavant, et son déficit commercial s’est creusé de près de 50% en un an. Témoin de cette dépendance accrue, le déficit avec la Chine a atteint un nouveau record, à 28 milliards de dollars (en données non corrigées des variations saisonnières), effaçant celui de 27,9 milliards qui remontait à octobre 2008. Le déséquilibre du commerce extérieur américain a fait perdre 3,5 points de croissance aux Etats-Unis au deuxième trimestre, ce qui ne s’était jamais vu depuis 1947.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *