Etats-Unis : un plan pour l’emploi à 150 milliards de dollars

Etats-Unis : un plan pour l’emploi à 150 milliards de dollars

Un nouveau plan de relance de l’emploi pourrait coûter entre 75 et 150 milliards de dollars, a jugé mardi le chef de la majorité démocrate de la Chambre des représentants, alors que Barack Obama annonçait de nouvelles mesures pour relancer l’emploi aux Etats-Unis. «100 milliards, 150 milliards, 75 milliards, ce sont les chiffres dont on parle», a déclaré mardi Steny Hoyer lors de sa conférence de presse hebdomadaire. Le chef démocrate a précisé que le montant total du nouveau plan de relance de l’emploi dépendrait de son contenu. Lors d’un discours mardi, M. Obama a notamment annoncé l’extension des allocations chômage et des aides aux petites et moyennes entreprises. Ces mesures devraient être prochainement examinées par le Congrès. Interrogé sur l’échéance à laquelle ce plan pourrait être approuvé à la Chambre, M. Hoyer a dit: «Nous devons faire ce projet loi de façon appliquée. Et nous devons le faire rapidement». «Mais le faire dans les 10 prochains jours n’est pas nécessairement essentiel, nous pouvons tout aussi bien le faire dans les 30 à 40 jours», a-t-il ajouté. Le projet de loi pourrait plutôt voir le jour en janvier selon lui, en raison des débats actuels qui occupent le Sénat sur le projet de réforme de la couverture maladie. En écho aux déclarations de M. Obama, Steny Hoyer a par ailleurs affirmé que le projet de loi devrait être financé par les fonds du plan de sauvetage des institutions financières approuvé en octobre 2008 par le Congrès et dont certains ont été restitués aux autorités américaines. De son côté le chef de la majorité démocrate du Sénat, Harry Reid, a qualifié le discours du président d’«étape importante» vers la création d’emploi. «Les démocrates du Sénat sont solidaires avec le président au moment où nous réaffirmons notre engagement de garder comme priorité législative numéro un la création d’emploi», a-t-il ajouté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *