Europe : Les marchés accusent leur plus fort repli en deux mois

Les marchés boursiers européens ont essuyé lundi 14 janvier leur plus forte baisse en plus deux mois, dans le sillage des marchés américains qui ont continué à perdre du terrain en réaction à la prudence affichée vendredi par le président de la réserve fédérale des Etats-unis, face aux anticipations de reprise économique rapide.
À la clôture de la plu part des places européennes, l’indice des vedettes eurotop 300 accuse une perte de 2,22 % tandis que l’euro stoxx 50, limité à la zone euro, abandonne 2,82 %. Il s’agit de leur recul le plus prononcé depuis le 30 octobre, séance lors de laquelle les marchés avaient chuté en réaction à une forte baisse de la confiance des consommateurs au même instant. Aux Etats-unis, Dow Jones des industrielles cède 0,56 % tandis que le Nasdaq composite, à forte pondération en valeurs technologiques, perd 1,42%. des investisseurs commencent en effet à craindre que les valeurs cycliques et les valeurs à forte croissance de l’économie européenne aient trop rapidement inscrit dans les cours une reprise des bénéfices ; les cours semblant de ce fait surévalués.
« Le président de la réserve fédérale semble avoir réussi à freiner une partie des attentes les plus optimistes sur la reprise de l’économie américaine » souligne, Alia Baig, d’Axa Investment management à Londres. C’est dans le compartiment des technologiques que les pertes sont les plus lourdes, l’indice correspondant chutant de près de 4,8 %. Dans ce compartiment, c’est Nokia qui subit le plus fort recul, de 7,07 %, tandis que l’on constate aussi de lourdes pertes pour ses concurrents français Alcatel et Suédois Ericsson, qui chutent de 4,34 et 5,50 % respectivement.
Le secteur de l’assurance s’est lui aussi montré déprimé, la Deutsche bank et schroder Salomon Smith Barney ayant abaissé leurs recommandations sur plusieurs compagnies, décisions que ces intermédiaires ont expliquées par une révision en baisse de leurs prévisions de croissance et par la faiblesse des marchés financiers. Ainsi, le Français axa a abandonné 4,71 % et Zurich Financial 3,28 %, tandis que l’indice européen Dj Stoxx de l’assurance se repliait de 2,97 %.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *