Eurotunnel : vers le dénouement de la crise

Le dénouement approche pour Eurotunnel. Les créanciers de l’exploitant du tunnel sous la Manche devront se prononcer sur le plan de sauvegarde proposé par la direction le 27 novembre. Deux tiers des créanciers représentant au moins 50% de la dette devront voter pour, sinon une procédure de redressement judiciaire serait inéluctable.
Or, selon la presse anglo-saxonne, le fonds d’ investissement Franklin Mutual Advisors s’opposerait au plan de restructuration de la dette.
Ce dernier a en effet annoncé publiquement qu’il ne signera pas le plan en souhaitant une poursuite des négociations.
Mais pour le P-DG d’Eurotunnel, Jacques Gounon, les tractations sont clôturées. «Les négociations sont terminées, conformément à ce que prévoit la loi de sauvegarde. A ce titre, la législation française est différente de celle du Chapitre 11 anglo-saxon, qui permet aux créanciers de poursuivre les discussions jusqu’au dernier moment avec le juge» , rapporte “Les Echos“ . Des rumeurs avaient déjà circulé la semaine dernière selon lesquelles certains créanciers préféreraient une liquidation au plan de sauvegarde qu’ils ne jugent pas assez favorable.
A deux semaines du vote cette solution semble devenir une alternative probable à moins que Jaques Gounon décide de demander une prolongation de la procédure de sauvegarde au tribunal de commerce afin de rouvrir les négociations.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *