Événement : à vos fusils !

Événement : à vos fusils !

Dans moins de deux mois, la saison de la chasse sera ouverte.
«Un chasseur sachant chasser doit savoir chasser sans son chien». Si les bambins n’ânonnent plus pareil virelangue pour parfaire leur diction, les chasseurs continuent, eux, d’y croire dur comme fer. L’année durant, ils ne cessent de bichonner leurs armes et leurs hordes dans l’attente de l’ouverture officielle de la saison de la chasse.  Celle-ci aura lieu dans 54 jours. Exactement, le dimanche 1er octobre prochain.
Dans un communiqué diffusé via l’agence MAP, le Conseil supérieur de la chasse vient, en effet, d’annoncer qu’ «à  l’exception de la tourterelle dont le lancement de la saison de chasse est prévu le 13 juillet 2007 pour le Nord (wilaya de Tanger-Tétouan, Chrarda-Beni Hssen et provinces de Taza, Al Hoceima, Taounate, Nador et Berkane) et le 29 juin 2007 pour le reste du pays, la date d’ouverture de la chasse des principales autres espèces de gibier a été fixée au 1er octobre 2006». Alambiquée, cette phrase a, néanmoins, le mérite de mettre le doigt sur l’un des problèmes auxquels ce sport commence à se heurter. Certaines espèces, se faisant de plus en plus rares, nombre de mesures ont été prises ou le seront incessamment pour les protéger. La période où elles peuvent être tirées  devient donc de plus en plus courte et de mieux en mieux encadrée et surveillée. Ce qui ne va permettre de résoudre le problème qu’à moitié vu que plusieurs paramètres y interviennent. Notamment, le braconnage et la surexploitation de certaines forêts. Dans l’attente d’une solution globale, les chasseurs continueront, bon an, mal an, à s’adonner à faire tonner la poudre à intervalles réguliers. Cette année, il le feront donc tous à partir du début du mois d’octobre. Mais chacun d’entre eux aura à remiser son fusil en fonction du gibier qu’il préfère.
Pour les amateurs de perdreaux, de lièvres et de lapins, la saison de chasse sera close le 31 décembre 2006.
Celle de pigeon biset, de la palombe, de la grive et des calandres du gibier d’eau et de passage (sauf la caille et la tourterelle) et les animaux occasionnellement nuisibles (belette, chacal, putois, renard, corbeau, corneille, étourneaux et moineaux) prendra fin le 25 juillet 2007.
Interdite à l’intérieur des forêts à partir du 1er juillet 2007, la chasse à la caille sera, quant à elle, fermée le 25 mars 2007 au niveau des provinces du littoral (Safi, El Jadida et Essaouira) et de la wilaya d’Agadir (sauf les provinces de Ouarzazate et Zagora) et ce, un mois après l’avoir été au niveau des autres régions.
Close le 13 août 2007 pour la région de Souss-Massa-Drâa et le 27 août 2007 pour les autres régions, la chasse de la tourterelle qui est interdite aussi bien avec chien qu’à l’intérieur de la forêt (à l’exception de l’arganier de la plaine de Souss), n’est permise, quant à elle, qu’au poste fixe.
Le sanglier, lui, devra subir le feu croisé des battues jusqu’au 25 février 2007.

Les redevances


S’agissant des licences de chasse, les redevances ont été fixées à 200 DH pour le gibier sédentaire et les gibiers d’eau et migrateurs terrestres et à 500 DH pour la chasse touristique réservée aux étrangers non-résidents.
Concernant les battues de sanglier organisées hors des lots amodiés, les redevances ont été fixées à 100 DH par chasseur inscrit sur la demande de battue pour les nationaux et étrangers résidents et à 500 DH par chasseur pour les étrangers non-résidents. Une autre redevance de 500 DH a été fixée pour le premier sanglier tué en dépassement du nombre fixé par l’autorisation et de 1.000 DH à partir du deuxième.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *