Événement : Addoha conclut une nouvelle alliance

Événement : Addoha conclut une nouvelle alliance

Les envolées d’Addoha en Bourse (une progression de 300% par rapport au cours d’introduction de 585 dirhams) font d’elle la valeur la plus suivie par les investisseurs étrangers particulièrement ceux du Golfe. Le groupe d’Anas Sefrioui, qui ne voit pas pour le moment l’opportunité d’ouvrir son capital au-delà des 35% cédés en Bourse, vient de signer une importante convention, la troisième en un mois, avec un opérateur arabe.
Il s’agit de la Société Maroc-Emirats Arabes Unis de Développement, la Somed, présente dans l’hôtellerie et un certain nombre de secteurs.   Un partenariat fort qui intervient 48 heures après  l’alliance avec le koweïtien Al-Ajial Investissement Funds Hoolding, et quelques semaines après un autre groupe émirati, à savoir Al Quadra.  Ces différents groupes s’intéressent aux perspectives énormes du secteur de l’immobilier au Maroc seul pays avec la Chine où la consommation du ciment est à deux chiffres.
Dans un premier temps, la Somed et Addoha mettront en place une société mixte au capital de 50 millions de dirhams. La nouvelle entité aura en charge la réalisation d’un projet de construction de logements sociaux à Kénitra sur une période de cinq ans. Le coût d’investissement, soit un milliard de dirhams, renseigne sur la grandeur du projet, présenté par Anas Sefrioui et Mouatassim Belghazi, respectivement P-dg d’Addoha et de la Somed.  Ce rapprochement sert aussi de catalyseur aux différents projets signés entre Douja Promotion Groupe Addoha et l’Etat. En 2005, une convention liant ces deux parties  portait sur la construction de 50 000 logements pour un investissement de 10 milliards de dirhams.
Pour la Somed, cet accord marque un tournant. Créé en 1982, le groupe fonctionne comme une holding privée avec un capital de 950 millions de dirhams. Six secteurs stratégiques forment le rayon d’intervention de la Somed. Il s’agit du tourisme, de la métallurgie, du négoce, de l’agroalimentaire, de la pêche et l’aménagement. Avec l’alliance conclue avec Addoha, le groupe émirati s’offre un pied de terre dans l’immobilier. Dans l’hôtellerie, la Somed demeure un acteur important avec 3.430 lits, répartis sur sept unités hôtelières et des villages de vacances. Bientôt le chantier d’un palace sera inauguré à Marrakech.
Cette nouvelle alliance ainsi que celle conclue avec les investisseurs koweïtiens feront aujourd’hui d’Addoha, la valeur à suivre en Bourse. D’autant qu’en fin de semaine, le vendredi, après plusieurs séances de volumes de transactions élevés,  le titre a cédé 3,78%, plombant du coup les principaux indices du marché.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *