Événement : Banchereau dévoile ses ambitions

Événement : Banchereau dévoile ses ambitions

Le marché de la charcuterie compte désormais un nouveau concurrent. Il s’agit de Banchereau Maroc (BMA), à travers la marque “Calida”, qui a inauguré son unité de production de charcuterie Halal, le mercredi 10 mai, à Nouaceur. La naissance de ce groupe est le fruit d’un partenariat entre Lesieur Cristal (51%) et le groupe français Banchereau SAS (49%). «Pour la mise en place de cette unité de production, il y avait plusieurs groupes qui voulaient s’associer avec Banchereau SAS pour ce projet. Finalement, j’ai opté pour l’ONA, Lesieur Cristal, et je pense que j’ai fait le bon choix !», a confié Jean-Pierre Banchereau, vice-président du conseil de surveillance de BAM, lors de la cérémonie d’ouverture.
«Ce projet, d’un montant de 45 millions de dirhams, s’inscrit dans le cadre de la stratégie de diversification et de développement de Lesieur Cristal. Cet investissement répond également à la volonté de Banchereau SAS de se développer à l’international, notamment sur le marché marocain», a précisé Richard Levesque, président du directoire de BMA.
En fait, c’est en 2004 que Banchereau SAS et Lesieur Cristal ont procédé à la création du joint-venture Banchereau Maroc. «Le marché de la charcuterie Halal est concurrentiel mais en forte croissance au Maroc. Des études de marché ont démontré une forte pénétration de la charcuterie chez les familles marocaines. Cet investissement répond à l’évolution et à la mutation de la gastronomie et des habitudes culinaires des consommateurs marocains », a ajouté M. Levesque. Pour tous les produits de consommation, la question de traçabilité est primordiale. «Nos fournisseurs sont aussi bien au Maroc qu’en France. D’ailleurs, nous avons même un système de traçabilité des produits par lot», a assuré M. Banchereau. Cet ancien importateur de génisses au Maroc veut s’attaquer également à l’exportation, notamment vers les pays d’Afrique ainsi que le Moyen-Orient.
«Notre ambition est de faire de Banchereau Maroc un leader du secteur, tant sur le marché local qu’à l’exportation, grâce à la qualité de nos produits, à notre engagement vis-à-vis de nos clients et à notre  volonté affirmée de différenciation s’appuyant sur un savoir-faire marketing reconnu », a affirmé le président du directoire de BMA.
Pour le secteur de la charcuterie, le managment de BMA sait bel et bien qu’il évolue dans un marché concurrentiel. Pour les six mois à venir, le fabriquant de "Calida" ambitionne de devenir challenger.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *