Événement : Banque populaire : croissance soutenue

Événement : Banque populaire : croissance soutenue

Bon cru 2005 pour le Groupe Banques Populaires. «L’année 2005 aura été, sans nul doute, l’année où les chantiers structurants, entamés depuis la promulgation de la loi12/96 portant réforme du Crédit populaire du Maroc, ont commencé à porter leurs fruits, tant en terme de gouvernance qu’en termes de performances commerciales et financières », annonce Noureddine Omary, président de ce groupe dans le rapport annuel qui vient d’être édité.
Les fonds propres ont progressé de 48,1 %, passant de 8,185 milliards DH en 2001 à 12,123 milliards DH en 2005. Durant la même période, le résultat net a grimpé de 729 millions DH à 1,688 milliards DH, soit une hausse de 131,6%.  Sur la même tendance, la rentabilité financière a gagné 5 points, avec 8,9 % en 2001 et 13,9% en 2005.  
«Nos indicateurs de résultats, dont l’évolution est fort satisfaisante, confortent notre assise financière nous permettant ainsi d’intensifier notre intervention, tout en veillant au renforcement des fondamentaux de notre institution», ajoute M. Omary.  
Le rapport souligne, en outre, que les synergies 2001-2005 mettent en relief les succès remportés et les fortes performances réalisées dans les différents marchés du groupe.
Ainsi, les crédits à l’économie sont passés de 29,994 milliards DH en 2001 à 49,890 milliards DH en 2005, soit une progression de 66,3%.
Les dépôts ont enregistré pour leur part une augmentation de 45,5 % avec 98,764 milliards DH au cours de l’année dernière. Des performances accompagnées par l’accroissement du nombre de cartes monétiques (+75,8%) et du réseau des agences (+148 %).
«Ces performances, nous les devons, en premier lieu, à la confiance de nos 2.260.725 clients, de nos 465.958  sociétaires et de nos actionnaires qui partagent nos valeurs fondatrices, mais également à nos ressources humaines dont l’engagement pour notre projet d’entreprise a été déterminant dans la réalisation des objectifs que nous nous sommes fixés », tient à préciser M. Omary.
Dans le marché boursier, la Banque centrale populaire est cotée en Bourse depuis juillet 2004. Courant l’année précédente, le titre a gagné plus de 10 % pour clôturer à 765 DH. Par rapport aux deux indices de référence, l’action BCP est resté stable, évoluant dans une amplitude de variation maximum de 4 %.

Ambitions et actions
Le plan à moyen terme 2006-2008 du Groupe Banques Populaires prévoit entre autres :
– Des évolutions moyennes respectives des ressources globales et des crédits à l’économie de 10,3 et 15,8 %.
– Le taux de créance en souffrance devra être ramené de 12 % en 2005 à 10,1 % en 2008.
Le groupe compte également engager une politique d’investissement massif sur les marchés MRE, ainsi que la révision de sa politique d’implantation pour assurer un développement du réseau commercial.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *