Événement : Délocalisation : les multinationales arrivent

En annonçant la création de 1500 emplois au Maroc, Axa France suit un mouvement initié par des entreprises françaises de plus en plus nombreuses à traverser la Méditerranée. Les enseignes d’Atos Origin, d’IBM ou encore de Vocalcom (société spécialisée dans l’équipement des centres d’appels) ont aussi délocalisé au Maroc tout comme le fabricant de matériel informatique Dell, qui dispose de son propre centre de relations-clients pour la commercialisation de ses produits en France auprès des particuliers et des PME. Également spécialisé dans les métiers de la relation-clients, Phone Assistance a créé son premier centre d’appels en 2000. Sept ans plus tard, le groupe compte 1 000 positions, 2 500 salariés et ouvrira sa sixième plate-forme téléphonique à Casablanca dans le courant de l’année. Aux côtés de Phone Assistance, plusieurs sociétés françaises ont ouvert des filiales marocaines spécialisées dans la gestion de la relation-clientèle. C’est le cas de Webhelp qui, avec près de 3000 salariés et sept centres, est devenu en quelques années le premier employeur privé de Rabat.
Un développement fulgurant à l’image d’un secteur en pleine explosion. À peine trois en 2001, les centres d’appels sont désormais une centaine et emploient près de 18000 personnes. Ce secteur affiche fièrement des taux de croissance de 30 % par an et devrait employer près de 30 000 personnes d’ici 2009. Les clients de ces centres d’appels sont, pour une large majorité, des entreprises françaises. Phone Assistance compte pour sa part une douzaine de grands comptes, dont le 118 218.
Cette société de renseignements téléphoniques a choisi dès sa création en 2006 de s’appuyer sur des ressources marocaines. Les charmes du Maroc sont, il est vrai, considérables. La proximité géographique et culturelle, et notamment l’usage de la langue française, l’absence de décalage horaire sont des atouts incontestables

D’après l’Argus de l’Assurance

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *