Événement : Fiat progresse dans un marché automobile en baisse

Les ventes de voitures neuves ont baissé de 6,3% en avril en Italie, mais Fiat a fait mieux que le marché et a porté son taux de pénétration à près de 31%. Selon les chiffres mensuels publiés par le ministère des Transports, les immatriculations sur le troisième marché de l’automobile en Europe (derrière l’Allemagne et la France) ont atteint 185.244 unités le mois dernier.
Cette morosité n’a donc pas affecté Fiat, qui a augmenté ses ventes de 6,6% à 57.413 unités.
La part de marché de la branche automobile Fiat Auto, qui possède outre la marque éponyme les marques Alfa Romeo et Lancia, a ainsi atteint 30,99% contre 30,6% en mars, dépassant pour le quatrième mois consécutif l’objectif de 30% retenu pour l’ensemble de 2006.
La marque Fiat a enregistré une progression de 8,2% à 43.435 unités (23,45% de part de marché), Alfa Romeo a gagné 21% à 6.051 unités et Lancia a baissé de 9% à 7.297. Concernant les bénéfices, le groupe turinois a enregistré un résultat d’exploitation positif pour le deuxième trimestre consécutif avec un profit de 57 millions d’euros, supérieur de 17 millions à un consensus réalisé par le groupe auprès de 25 analystes et à comparer à une perte de 129 millions un an auparavant. En incluant les marques de luxe Maserati et Ferrari, le bénéfice atteint 49 millions d’euros, contre une perte de 166 millions d’euros un an plus tôt. «Les résultats positifs du premier trimestre confirment l’engagement du groupe à atteindre ses objectifs pour 2006 et 2007», a annoncé Fiat dans un communiqué. Le groupe industriel italien, dont l’action a gagné 2% à l’annonce de ces résultats, a en outre annoncé un projet de seconde émission obligataire cette année.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *