Événement : France-Expo 2006 ouvre ses portes

Il était 17h30, salle d’exposition de l’Office des changes de Casablanca. Le ministre français des PME-PMI, du Commerce, de l’Artisanat et des Professions libérales, Renaud Dutreil, le ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l’économie, Salaheddine Mezouar, l’ambassadeur de France au Maroc, Philippe Faure, des élus français ainsi que de nombreux autres ministres marocains, Fathallah Oualalou, des Finances et de la Privatisation, et Mohamed Boutaleb de l’Energie et des Mines, font leur entrée au salon France-Expo 2006. L’inauguration de l’événement est un moment important. La presse marocaine et aussi étrangère est présente en force pour couvrir l’un des moments les plus marquants de l’évènement.
«France-Expo est à plus d’un titre une manifestation exceptionnelle puisqu’elle voit la participation de la quasi-totalité des économies du Maroc et de la France», annonce Renaud Dutreil lors de l’inauguration. La manifestation est d’autant plus importante puisqu’il s’agit d’une réédition que n’a encore jamais connue une exposition française ailleurs dans le monde. Un témoignage fort des relations économiques «éclatantes et excellentes » entre le Maroc et la France. « Le déplacement des sociétés et élus français au Maroc pour l’inauguration de France-Expo 2006 est le signe de la rigueur jamais démenti d’un partenariat exceptionnel que nos deux pays ont su tisser en même temps que le témoignage d’une amitié séculaire entre les deux peuples », a-t-il ajouté.
Salaheddine Mezouar a, pour sa part, mis en exergue la mutation profonde qui affecte tous les domaines de la vie sociale et économique du pays, avec le développement humain comme objectif majeur. «Le Maroc est résolument engagé dans une dynamique de progrès et d’ouverture, fondée sur des choix irréversibles pour la modernité, la démocratie et le développement durable et solidaire, avec l’ambition de positionner le pays comme plate-forme attractive d’investissements, de productions et d’exportations», a-t-il souligné. Il a également mis l’accent sur la nécessité de faire entrevoir les occasions immédiates et concrètes pour faire du partenariat franco-marocain, un modèle exemplaire dans les relations Nord-Sud. La cérémonie d’inauguration s’est poursuivie ensuite dans les deux halls d’exposition. La délégation a commencé par visiter le hall dédié aux exposants des secteurs de l’industrie, de la formation professionnelle, de l’aménagement urbain, de l’environnement, des transports, de l’agro-industrie de l’agroalimentaire, des technologies de l’information et de la communication ainsi que du secteur des services. Elle s’est ensuite dirigée vers l’espace réservé aux institutions et aux organismes régionaux qui ont eu la possibilité de communiquer sur leurs spécificités locales (industrie, tourisme, artisanat, gastronomie, activités culturelles). L’inauguration s’est clôturée par la découverte des stands, mais France-Expo se poursuit jusqu’au 11 mars prochain avec au programme des séminaires, des colloques professionnels et des évènements culturels. Parce que comme l’a souligné Renaud Dutreil: «l’économie et la culture font bon ménage du moment que cela permet de passer de bons moments de plaisir».

 France-Expo 2006 en chiffres

France-Expo 2006 est initiée par l’Agence française pour le développement international des entreprises (UBIFRANCE) en collaboration avec la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM) et la Mission économique de Casablanca. Il connaît la participation de 21 régions et de 354 exposants français représentant tous les secteurs économique, financier et culturel. La manifestation s’attend à recevoir 20.000 visiteurs professionnels à ses deux halls d’exposition qui s’étendent sur une superficie de 9000 m2. Plusieurs évènements sont associés à cette exposition. Ils sont présentés comme suit :
– Colloque «Maroc-France : Filières et opportunités d’affaires » vendredi 10 mars 2006 au Parc d’exposition de l’Office des changes de Casablanca
– Spectacle grand public «Le Carillon céleste» vendredi 10 mars 2006 à la Foire internationale de Casablanca
– Concours international de piano samedi 11 mars 2006 à l’Office des changes de Casablanca.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *