Événement : La CIMR soigne ses affiliés

Les retraités affiliés à la CIMR ont désormais toutes les raisons d’être satisfaits. Des modifications ont été apportées aux prestations de la caisse, dans le sens d’une amélioration des services rendus. Elles apporteront, une fois entérinées, plus de confort aux personnes concernées.  La plus importante des nouvelles dispositions et la plus attendue par les retraités de la CIMR a trait à la mensualisation du paiement des pensions. Ce changement devrait être effectif à partir du premier février 2007, en règlement de la pension de retraite du mois de janvier.
D’autres modifications sont également proposées aux adhérents. Parmi elles, celles concernant les dispositions relatives à la date d’effet des pensions. Les nouvelles dispositions donnent la possibilité au futur retraité, de fixer le jour suivant son départ en retraite comme date d’effet de sa pension. Il évitera ainsi une rupture de ressources, sa pension de retraite remplaçant immédiatement son salaire.
L’octroi des points maladie, le rachat des services, l’option de rachat et l’indemnité de radiation ont également fait l’objet de modifications.
A noter également, les changements de la périodicité de paiement et la date d’effet qui affecteront la pension du conjoint survivant et celle des orphelins. Autre bonne nouvelle, le mois supplémentaire qui servait à compenser le décalage de règlement n’a plus lieu d’être compte tenu des nouvelles dispositions. Ces innovations ont été introduites dans un climat relativement optimiste. L’institution affiche un excédent d’exploitation de 1,422 milliards de dirhams au 31 décembre 2005, soit une évolution de 12 % par rapport à l’exercice précédent. Les produits du patrimoine ont atteint 822,7 millions DH à fin décembre 2005, en enregistrant une hausse de 15 % par rapport à fin 2004. Le total des produits de la CIMR s’est élevé à 3 684,8 millions DH, alors que les charges étaient de 2 263 millions DH. Quant aux réserves de la Caisse, elles ont été évaluées de 9 238 millions DH, soit une augmentation de 18 % par rapport à leur niveau en 2004. Toujours en 2005, 212 nouvelles entreprises ont adhéré à la CIMR. L’effectif des nouveaux affiliés a atteint le chiffre de 3512, soit un taux de progression des actifs cotisants de 1,5 %. Cela porte le nombre total des entreprises adhérentes à la CIMR à 3.879. Le nombre des salariés affiliés s’élève quant à lui à 404.159 dont 231.644 actifs cotisants et 172.515 ayant-droits, c’est-à-dire des salariés qui ne cotisent plus au régime de retraite mais qui ont gardé leurs droits. Les allocations servies se sont élevées à 2 034,8 millions DH. Par ailleurs, le portefeuille de la CIMR était estimé de 13,4 milliards DH en valeur de marché au 31 décembre 2005. Il est composé à hauteur de 43 % de participations directes cotées, de 47 % de fonds dédiés obligataires et de 6 % de fonds dédiés action. Le portefeuille des participations directes cotées a enregistré une performance de 22,9 % à fin décembre 2005. Les SiCAV CIMR ont réalisé une performance moyenne de 22,64%.

Une association à but non lucratif

La CIMR est une association à but non lucratif, créée en 1949. Elle a pour mission de promouvoir le régime de retraite équilibré et solidaire qui peut garantir aux bénéficiaires une pension équitable dans le cadre d’une gestion efficace et de qualité. La CIMR est gérée par un Conseil d’administration élu par l’assemblée générale des adhérents. En 2005, la Caisse comptait 3 879 entreprises adhérentes avec 404.159 affiliés (actifs et ayant droits) et 100.251 retraités. Le montant total des contributions encaissées par la CIMR, à fin décembre 2005, s’élevait à 2.837,2 millions DH.
Quant aux pensions servies, elles sont de l’ordre de 2.034,8 millions DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *