Événement : La SCR en progression

Le rapport annuel au titre de l’exercice 2005 de la Société Centrale de réassurance (SCR) vient d’être publié. Il en ressort que ce réassureur, classé au premier rang à l’échelle régionale, a réalisé un chiffre d’affaires en progression de 5,77% pour se situer à 2.237,28 millions DH. Le taux de conservation de la SCR a également progressé de 76,57% à 78,09%.
Celle-ci a également renforcé ses capacités financières par l’augmentation de son capital qui est passé de 300 millions à 1 milliard DH.
Au niveau comptable, l’année 2005 qui a marqué le 45e anniversaire de la SCR, a été marquée par la mise en place d’une procédure d’arrêté des comptes qui s’insère dans le cadre du système comptable de non décalage adopté par le Code des assurances.
Côté perspectives, la société a amorcé la mise en œuvre de son projet  de missions d’intérêt général dans le cadre de son développement stratégique. Ainsi, les projets de lois sur les risques des catastrophes (tremblements de terre, inondations, attentats et terrorisme,…) ont été élaborés conjointement avec la direction des assurances et de la prévoyance sociale (PADS).
Il est à signaler que pour le secteur des assurances, l’année 2005 a été marquée par le parachèvement de l’arsenal réglementaire. Ainsi, l’arrêté relatif au livre III concernant les entreprises d’assurances et de réassurance a-t-il été publié. Dans le même esprit d’ouverture stratégique, 2005 a vu la création du Centre africain des risques catastrophiques (CARC) en partenariat avec l’Organisation des assurances africaines (OAA), la CNUCED et la Banque mondiale. La gestion ainsi que la présidence du Centre ont été confiées à la SCR.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *