Événement : La Somathes passe aux mains du privé

Événement : La Somathes passe aux mains du privé

Le ministre des Finances et de la Privatisation, Fathallah Oualalou, et le ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l’économie, Salaheddine Mezouar, ont coprésidé, mardi 5 septembre 2006 à Rabat, la cérémonie marquant la session de la totalité de la participation publique dans le capital de la société Somathes.
La Société marocaine du thé et du sucre a été cédée au "Holding marocaine commerciale et financière" (Holmarcom) pour un montant de 539 millions de dirhams. Cette action entre dans le cadre d’un processus initié conformément à la loi sur la privatisation et engagé sous la supervision de la Commission des transferts, de l’Organisme d’évaluation, avec l’accompagnement du ministère chargé de l’Industrie.
Plusieurs groupes industriels et investisseurs opérant dans les secteurs du thé et de la distribution de produits agroalimentaires ont manifesté leur intérêt pour l’acquisition de la participation publique détenue dans le capital de la Somathes, inscrite sur la liste des entreprises privatisables en 2003. Il s’agit notamment du groupe marocain T.Man, holding affilié à Mido Food, de la société de droit britannique Tata Tea, du groupe Savola-Maroc, et de la Compagnie sucrière marocaine de raffinage (COSUMAR).
Fathallah Oualalou a indiqué dans une déclaration à la MAP, que cette acquisition permettra à Holmarcom d’élargir sa gamme de produits aux boissons chaudes et de prendre, dès son entrée, une position de leader dans cette activité. «En plus de cet attrait stratégique, cette opération présente l’intérêt d’offrir d’importantes synergies de distribution avec l’activité du groupe notamment dans l’eau minérale et les boissons gazeuses sans compter le bénéfice de la grande expertise en matière de marketing et de communication développée par le groupe dans la vente de produits de grande consommation».
Salaheddine Mezouar a indiqué, de son côté, que cette opération est d’"extrême importance" dans le paysage de la distribution du thé au Maroc. Celle-ci serait en effet de nature à contribuer à l’émergence d’entreprises structurées devant servir de locomotives à même de contribuer à tirer l’économie marocaine vers le développement.
Pour sa part, Mohamed Hassan Bensalah, PDG de Holmarcom groupe, a mis l’accent sur la transparence et la concurrence. Cette acquisition s’inscrit dans le cadre de la stratégie de la holding qui vise à diversifier sa gamme de produits. «La Somathes est une belle entreprise à laquelle nous voulons apporter tout notre savoir-faire et notre dynamisme pour la développer davantage», souligne Mohamed Hassan Bensalah.
La Somathes, créée par la transformation de l’Office national du thé et du sucre (O.N.T.S.) en société anonyme, est un organisme spécialisé dans l’importation, le conditionnement et la commercialisation du thé vert au Maroc.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *