Evénement : Les cimentiers augmentent leurs investissements

Les cimentiers marocains voient grand. Ils ont pour ambition de développer ce secteur. Dans cette même optique, les professionnels prévoient d’investir 10 milliards DH sur la période 2006-2010. Selon l’Association professionnelle des cimentiers (APC) du Maroc, cette enveloppe budgétaire sera déployée pour accompagner « l’extraordinaire essor » que connaît le secteur de la construction au Maroc.
Suite à cet effort d’investissement, le secteur cimentier devrait enregistrer une production additionnelle de 5,5 millions de tonnes pour porter la capacité du dispositif industriel cimentier à 18 millions de tonnes, précise l’APC. Cette structure associative table en fait  sur une consommation d’environ 15,5 millions de tonnes à l’horizon 2010. «Depuis deux ans et particulièrement durant l’année 2006, on assiste à un enchaînement spectaculaire d’inaugurations, de lancements de  chantiers et de réalisations effectives sur le terrain de programmes de logements et d’infrastructures touristiques, routières, portuaires, etc», note l’Association dans un communiqué.
Le secteur cimentier accompagne ce mouvement en investissant davantage pour répondre aux besoins grandissants du marché, avec une consommation ayant dépassé le cap des 10 millions de tonnes en 2005 pour atteindre 11,3 millions en 2006, soit une augmentation de 10,4%.
L’APC précise également que pour accompagner cet essor de la construction, «une  capacité additionnelle de 1 million de tonnes est à implanter chaque année».
Après les extensions réalisées en 2005 sur les sites de Témara, Safi et  Fès (980.000 tonnes supplémentaires) et l’extension en 2006 de l’usine de Bouskoura (900.000 tonnes supplémentaires), deux nouvelles usines  sont lancées à Settat (1,8 million de tonnes) et à Aït Baha dans la région d’Agadir (2,2 millions de tonnes). L’usine de Fès accroîtra sa  capacité de 500.000 tonnes en 2010.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *