Evénement : Nouvelle cour d’arbitrage

La Cour internationale d’arbitrage maroco-espagnole a été présentée officiellement, mardi à Madrid, en tant qu’instrument de  résolution des différends entre les opérateurs économiques dans les deux pays, destiné à renforcer la confiance mutuelle dans les relations d’affaires.
La cérémonie de présentation, organisée par la Maison du monde arabe à Madrid, s’est déroulée en présence du ministre de la Justice, Mohamed  Bouzoubaa, des secrétaires d’Etat espagnols à la Justice et aux Affaires  étrangères, Luis Lopez Guerra et Bernardino Leon, ainsi que de  représentants du monde des affaires et des barreaux dans les deux pays. A cette occasion, M. Bouzoubaa s’est félicité de cette initiative des  barreaux de Casablanca et de Madrid, destinée à  »répondre aux aspirations des  hommes d’affaires dans les deux pays et consolider les garanties aux  investisseurs ».
«Je suis pleinement convaincu que cette institution s’aquittera  convenablement de sa mission et constituera un mécanisme efficace pour résoudre les conflits en matière d’affaires qui puissent surgir aux niveaux régional et  international», a affirmé le ministre. Le secrétaire d’Etat espagnol aux Affaires étrangères a souligné l’importance de ce nouveau jalon dans l’approfondissement des relations  bilatérales qui permettra aux opérateurs économiques de disposer de davantage  de garanties juridiques pour investir. Dans ce contexte, Bernardino Leon a qualifié le Maroc de  »partenaire  primordial pour l’Espagne » aussi bien dans les domaines politiques qu’économiques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *