Événement : Pour le développement des plantes médicinales

Le Maroc offre une biodiversité végétale considérable et produit plus de 1.000 espèces différentes de plantes aromatiques et médicinales (PAM), dont seules 250 sont exploitées, a indiqué, jeudi à Rabat, le directeur du projet Partenariats agricoles pour la productivité et la prospérité (AP3), M. Patrick J. Papania.  "Le secteur des plantes aromatiques et médicinales contribue au développement socio-économique du pays en disposant d’énormes atouts et de nombreux avantages comparatifs. Les accords de libre-échange récemment signés, (par le Maroc, ndlr) présentent aux acteurs économiques marocains plusieurs opportunités", a ajouté M. J. Papania dans une déclaration à la MAP à l’occasion d’une rencontre consacrée au "Développement de la filière des plantes aromatiques médicinales et mécanismes de valorisation des produits", organisée dans le cadre du programme AP3, financé par l’Agence américaine pour le développement international (USAID). Il a précisé que ce programme a pour objectifs de promouvoir la filière des plantes aromatiques et médicinales au Maroc et de renforcer la collaboration entre les différents acteurs concernés. "Nous visons à réunir les acteurs de la filière des PAM et de leur offrir des présentations stratégiques sur les mécanismes de valorisation des produits, permettant de créer plus d’intérêt pour cette filière au niveau national ", a t-il notamment indiqué.  M. Papania a également relevé que la recherche scientifique, considérée comme le fer de lance de la croissance économique du Maroc, permet de pérenniser le développement de la filière des plantes aromatiques et médicinales et de préserver la biodiversité et les espèces des PAM.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *