Événement : Rencontres sur les technologies de l’information

Le ministre des Affaires économiques et générales, Rachid Talbi El Alami, a souligné, mercredi à Casablanca, que la réussite du secteur des télécommunications passe par la démocratisation de l’Internet au Maroc. Intervenant à l’ouverture des 5-èmes rencontres d’affaires internationales sur les technologies de l’information  »[email protected] », Talbi El Alami a fait savoir que des actions concertées portant sur les équipements et sur les accès à haut débit ont permis de faire progresser ce formidable outil de la connaissance et du savoir et d’en faire un levier de réforme de l’administration et de sa modernisation, réforme qui constitue un des axes principaux de la politique générale du gouvernement.
Et de préciser que depuis l’introduction de l’ADSL en 2004, le parc total Internet a atteint près de 316.000 soit une croissance de 134 % par rapport au premier trimestre 2005, avec une part de 95 % d’ADSL, ajoutant que le nombre d’internautes avoisine les 4 millions d’utilisateurs, chiffre qui devrait passer à 10 millions dans trois ans. Le ministre a par ailleurs exposé les ambitions du Maroc de développer une industrie TIC compétitive à travers la mise en place de fonds de garantie, de recherche et de soutien à l’innovation, le soutien aux incubateurs, pépinières et technoparcs et l’accompagnement des entreprises exportatrices ainsi que le développement des niches technologiques à haut potentiel. Ces mesures préconisées, a t-il poursuivi, ont débouché sur un contrat programme avec le secteur privé pour la période 2006-2013 visant à la contribution du secteur au PIB de 10% en 2013, à atteindre un chiffre d’affaires, hors télécoms, de 20 milliards de dirhams en 2013 et à la création de plus de 130.000 emplois directs et indirects à l’horizon 2013. Le programme de cette manifestation de deux jours est marqué par l’organisation d’une exposition, de conférences et de rendez-vous d’affaires. Les principaux thèmes qui seront traités lors des conférences auront trait à la modernisation des administrations marocaines et au développement de services en ligne innovants pour le citoyen, aux télécoms, l’Internet et la généralisation de l’accès aux technologies de l’information dans les systèmes éducatifs et de formation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *