Excellents résultats de BMCE Bank

Excellents résultats de BMCE Bank

La traditionnelle conférence de présentation des résultats annuels de la BMCE Bank, tenue le vendredi 26 mars, a été marquée par la présence des responsables des entreprises dont Finances.com est actionnaire de référence.
Ainsi, Saâd Bendidi, président de la nouvelle entité d’assurance RMA-Al Wataniya dont le processus de fusion avance conformément au calendrier établi, fruit de la fusion entre les deux compagnies et par ailleurs président de Méditel, a donné un bref aperçu sur les deux structures. Il en ressort un bon comportement des deux structures du groupe, et par conséquent des effets positifs induits sur l’ensemble de l’activité. La progression très significative des résultats financiers et d’une part de marché qui dépasse les 20 % de la nouvelle entité d’assurance dote Finance.com d’une solidité financière à toute épreuve. Côté télécommunications, le nombre des abonnés de l’opérateur privé a dépassé les deux millions, renforçant ainsi les parts de marché de l’entreprise qui serait, selon son président, de l’ordre de 43%.
Toutefois, les excellents résultats de BMCE Bank ont retenu l’attention des observateurs, par rapport notamment à un contexte économique généralement morose et à l’attentisme qui prévaut au sein de la communauté bancaire.
Avec 1 100 000 de clients particuliers à fin mars, avec une moyenne de 120 000 nouveaux comptes par an, BMCE Bank fait de l’accélération de la croissance du segment des particuliers son premier objectif pour l’année 2004.
Sa forte présence dans l’ensemble des régions du Royaume, cet objectif nécessite la mobilisation générale. En plus, l’organigramme général de la banque subira un léger réajustement dans ce sens.
Sous la tutelle de ses administrateurs Directeurs Généraux, en l’occurrence messieurs Jaloul Ayed, Mamoun Belghiti, Brahim Benjelloun Touimi et Mohamed Bennani, une nouvelle ère est désormais entamée.
La décision du Conseil d’administration s’inscrit dans la volonté du président Othman Benjelloun de renforcer la gouvernance de la banque et de confier à des administrateurs-directeurs généraux, des pouvoirs renforcés, individuels et collectifs. « Le conseil d’administration a souhaité, également, donner un signal fort et clair à l’actionnaire, au personnel de la banque ainsi qu’à l’opinion publique en général, que la gouverance de BMCE Bank sera davantage exécutive, collégiale et, en même temps, de responsabilités individuelles et solidaires », tient à préciser Brahim Benjelloun Touimi ADG de la banque.
Côté résultats 2003, une forte hausse est enregistrée au niveau de l’ensemble des compartiments d’activités de marché. La banque compte initier une politique volontariste d’accompagnement des PME-PMI, en termes de suivi et de conseil. Par contre, la banque entend rester très vigilante quant à la maîtrise des risques. Le Groupe annonce également un plus fort engagement en faveur des MRE, afin de hisser son portefeuille au niveau de sa part de marché naturel. BMCE est également déterminée à mettre en place une stratégie différenciée et à forte valeur ajoutée du marché Corporate.
Enfin, et pour les années à venir, le Groupe annonce la poursuite de la rationalisation des charges générales d’exploitation et des investissements déjà amorcée en 2003.
Au terme de l’exercice 2003, le résultat net agrégé de BMCE Bank a enregistré une progression substantielle de +45 %, à 407, 8 millions de dirhams contre 282 millions une année auparavant. La Banque a également affiché un résultat brut d’exploitation de plus d’un milliard de dirhams en augmentation de 14,6 % par rapport à 2002. Les charges générales d’exploitation ont accusé une baisse de 3,8 % par rapport à 2002.
Ce résultat est le fruit de la consolidation du positionnement du marché entreprise avec une contribution de 38 %, du marché des particuliers et MRE avec 24 % du PNB et du segment des PME-PMI et de 12 % du marché Corporate. La BMCE a réussi également à améliorer son coefficient d’exploitation de –2,3% en 2003, en le ramenant de 58% en 2002 à 55,7%.
Les performances de la banque de distribution sont également très encourageantes avec une hausse de 13,3 % des nouveaux comptes, et de 31,9 % de produits monétiques et de 37,9 % de bancassurance.
Les activités internationales de la banque ont été marquées par la hausse de 35 % du volume global de financement (import-export) et l’ouverture d’un bureau dédié aux MRE à Madrid. Il est aussi à signaler que BMCE-Paris a subi les affres des investissements faits sur le titre Parmalat, à l’instar d’ailleurs de plusieurs banques internationales.
Enfin le Conseil d’administration de la BMCE Bank proposera à l’Assemblée générale des actionnaires le versement d’un dividende de 15 dirhams par action.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *