Explosifs industriels : Un nouveau site de EPC Maroc verra le jour à Settat

Explosifs industriels : Un nouveau site de EPC Maroc verra le jour à Settat

EPC Maroc compte augmenter ses capacités de production avec la prochaine inauguration de son nouveau site qui verra le jour à Settat. Pour ce faire, le fabricant d’explosifs industriels a organisé une conférence de presse pour mettre la lumière sur ce nouveau projet et ses principales activités et réalisations.

Le chantier est sur la bonne voie. A ce jour, le taux d’avancement des travaux est de 55% et l’inauguration est prévue au printemps 2019. Selon le directeur général Frank Maupoux, la nouvelle unité de fabrication d’explosifs a nécessité 200 MDH. Elle sera implantée sur 130 ha et aura pour mission de produire quotidiennement 60 tonnes d’explosifs et 7.500 détonateurs.

«Ce site de fabrication et de stockage sera le plus moderne d’Afrique et parmi les plus modernes du monde dans son secteur d’activité», soulignent fièrement les responsables de l’entreprise.

Il s’agit du cinquième site de EPC au Maroc. L’entreprise comptait déjà, entre 1952 et 1962, quatre unités de production à Marrakech, Oujda, Midelt et Bouskoura.

Avec cette nouvelle usine, EPC Maroc «ambitionne de pérenniser sa présence au Maroc», projete le directeur général tout en rappelant que la filiale marocaine produit annuellement 7.000 tonnes d’explosifs et 1,5 million de détonateurs commercialisés intégralement au Maroc.

Aussi, la nouvelle usine de Settat aura pour but d’exporter une partie de la production vers l’Europe et vers l’Afrique de l’Ouest.

EPC Maroc est le pionnier de la fabrication, du transport et de la mise en œuvre d’explosifs civils destinés aux travaux de carrières, à l’industrie minière et aux chantiers de travaux publics au Maroc. Grand acteur du développement infrastructurel et économique du Royaume, EPC Maroc a participé ces dernières années à de grands projets structurants tels que les autoroutes Fès-Oujda, Berrechid-Beni Mellal, El Jadida-Safi, le projet de la Ligne à grande vitesse, le port Tanger-Med, ainsi que plusieurs barrages (Kharroub, M’dez, Targa, Martil, etc.).

Le Groupe EPC développe également une activité de forag-minage, à travers sa filiale Maroc Dynamite (Marodyn), incluant la création de trous en amont du chargement d’explosifs. Les équipes de Marodyn interviennent sur les grands chantiers (barrages, ports, autoroutes, voies ferrées, cimenteries) pour mettre en œuvre les explosifs.

Le secteur minier représente à lui seul 25% des ventes.

EPC Maroc emploie 130 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires 2017 de 150 MDH. Quant à Marodyn, elle emploie 100 personnes et a réalisé pour la même année un chiffre d’affaires de

100 MDH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *