Expo 2004 : Casablanca à l’heure française

Expo 2004 : Casablanca à l’heure française

France-Expo 2004 se tiendra du 10 au 13 mars 2004 au Parc des Expositions de l’Office des Changes à Casablanca. L’événement, qui se veut une expression concrète de la décentralisation économique des relations franco-marocaines, est organisée par la CFCIM, UBIFrance et la Mission économique de l’Ambassade de France au Maroc. Au-delà de l’exposition de la technologie et du savoir-faire français dans les domaines de l’industrie, de l’environnement, de l’agroalimentaire, de la santé et du tourisme, il s’agit de créer des axes de partenariat entre les entreprises des deux pays. Plusieurs colloques et tables rondes sont prévus dans plusieurs thèmes dont l’environnement, un de secteurs prioritaires au Maroc comme le montre l’engagement du gouvernement de lui allouer 700 millions de dirhams d’ici à 2004 dans le cadre du plan d’action national (PANE) défini en juillet 2002 et doté d’un budget de 2,2 milliards de dirhams. En marge de ce colloque, la Mission économique et UbiFrance prévoient une opération de promotion des technologies et des compétences françaises en matière d’environnement. Egalement au programme, mais sous le parrainage de la BMCI, une table ronde sur l’investissement, occasion de faire le point sur les forces et les faiblesses du Maroc en tant que terre d’accueil des investissements étrangers. La table ronde sur le Mécanisme de développement propre (MDP), revêt aussi toute son importance suite à l’accord en la matière signé lors de la Ve rencontre des Premiers ministres les 24 et 25 juillet dernier. Elle sera un lieu d’échanges et d’informations sur les modalités de la mise en oeuvre de cet accord sur les opportunités en termes de financement de projets contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le Maroc reste très dollicité par les entrepreneurs français. L’engouement pour le France-Expo 2004 le prouve : d’ores déjà, plus de 350 entreprises issues de toutes les régions de l’Hexagone ont confirmé leurs participations. Même élan de la part des majors français présents au Maroc, particulièrement, Suez, Thomson Multimédia, Lafarge, sponsors de l’événement à côté de la BMCI, de l’ONA et de Maroc Telecom, partenaire de Vivendi. Les organisateurs tablent sur 15 000 visiteurs issus essentiellement de la communauté d’affaires marocaine, des décideurs de grands groupes, des agents, des importateurs, des investisseurs, des PME-PMI, des hauts responsables de l’administration, des ministères et des entreprises publiques. L’édition de 2001, tenue dans un moment particulier, juste après les attentats du 11 septembre, avait néanmoins permis de tirer les enseignements, largement positifs d’après l’enquête-satisfaction effectuée auprès des exposants. Pour 2004, il s’agit, comme l’a rappelé Michel Derac, de poursuivre sous le signe de la symbiose des relations franco-marocaines, illustrée à deux reprises cette année, avec une rencontre au sommet entre le Roi Mohammed VI et le Président Jacques Chirac en octobre et, en juillet dernier, celle entre les Premiers ministres des deux pays. Par rapport à la dernière édition, la même surface d’exposition a été reconduite, soit 9000 mètres carrés répartis sur deux halls d’exposition. Comme en 2001, l’Aéroport Mohammed V de Casablanca arborera les couleurs de l’événement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *