Exportations industrielles : Et ça reprend !

Exportations industrielles : Et ça reprend !

Les indicateurs des échanges extérieurs reprennent leur rythme. Au titre du mois de mars, seul le secteur du textile se trouve en difficulté. Selon les derniers chiffres de l’Observatoire marocain de l’industrie, les exportations du textile et habillement ont reculé de 6,6 % en glissement annuel, soit un total de 2,58 milliards de dirhams contre 2,76 milliards en mars 2012. En revanche, les exportations de cuir et chaussures ont enregistré un net rebond, durant le mois de mars, passant d’un repli de 6,2 % arrêté à fin mars 2012 à une hausse de 2,5% observée actuellement. Le volume a, pour sa part, atteint 371 millions de dirhams à fin mars contre 362 millions de dirhams une année auparavant. Il en est de même pour l’agroalimentaire qui est sorti de son déclin précédent, remontant la cadence de -20% observée une année auparavant à 19% en ce glissement annuel, franchissant ainsi le seuil des 1,5 milliard de dirhams à fin mars 2013 contre 1,3 milliard de dirhams enregistré au titre du même mois de l’année précédente. La bonne performance mensuelle a été observée au niveau du secteur aéronautique. Ses exportations ont grimpé de 24% pour atteindre les 554 millions de dirhams contre 445 millions de dirhams collectés à fin mars 2012. De même, les secteurs de l’automobile et l’électronique ont suivi la cadence haussière. Les exportations automobiles se sont améliorées de 6 % au titre du premier trimestre de l’année. Rien qu’en mars dernier, elles ont atteint les 2,28 milliards de dirhams. Le secteur de l’électronique a vu ses exportations se redresser de 9% pour un total de 663 millions de dirhams. En somme, le premier trimestre 2013 se montre de bon augure.
Abstraction faite des baisses de l’habillement et cuir (respectivement évaluées à -2,9 % et -1,4 %), les exportations agroalimentaires sont sorties du lot avec une performance positive de 16% au moment où l’aéronautique, l’automobile et l’électronique ont marqué des hausses respectives de 2,10% et 2,1%. Notons que la variation de l’offshoring à fin février 2013 est de 12%, soit une valeur additionnelle de 133 millions de dirhams pour arrêter le chiffre à 1,23 milliard de dirhams contre 1,1 milliard à fin février 2012.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *