Exportations industrielles : les indicateurs évoluent en dents de scie

Exportations industrielles : les indicateurs évoluent en dents de scie

Le rouge se glisse de nouveau dans la balance des échanges extérieurs et offshoring. Après avoir repris le rythme au titre des trois mois précédents, le repli refait surface attaquant ainsi 3 secteurs stratégiques sur six autres. Le plus impacté au titre du mois d’août est celui de l’aéronautique. La variation de ses exportations est en baisse de 24,4% par rapport au même mois de l’année dernière.

Selon les dernières statistiques de l’observatoire de l’industrie, ses exportations ont réalisé une valeur de l’ordre de 419 millions de dirhams contre 554 millions de dirhams enregistré à fin août 2012. Sur l’échelle des plus fortes baisses, on relève également le secteur du textile et habillement dont les exportations ont fléchi de 13,2% pour une valeur de 1,9 milliard de dirhams à fin août. Bien qu’il figure parmi les secteurs les moins performants, le cuir et chaussure redresse relativement le cap et passe d’une baisse de 25,1% en août 2012 à -1,6%. 

La valeur de ses exportations porte autour de 244 millions de dirhams contre 248 millions de dirhams générés au même mois de l’année passée. En revanche, les exportations en automobile continuent de cartonner marquant ainsi une ventilation positive de l’ordre de 40,4%  à fin août contre une baisse de 14,5% observée au même mois de l’année dernière, atteignant à cet égard une valeur de 2,05 milliards de dirhams. Les exportations en agroalimentaire ont par ailleurs maintenu leur rythme d’évolution grimpant ainsi à fin août de 4,2% pour un cumul de 1,53 million de dirhams. Il en est de même pour le secteur de l’électronique dont les exportations se sont redressées de 2,7% pour une valeur de 528 millions de dirhams contre 514 millions de dirhams collectés à fin août 2012. 

Sur la période de janvier à août 2013, les indicateurs restent plus au moins positifs. Seules les exportations du textile et habillement ont perdu 9,8% de leur valeur en glissement annuel affichant ainsi des exportations de l’ordre de 19,33 milliards de dirhams contre 21,45 milliards une année auparavant. L’aéronautique se positionne pour sa part à la tête des secteurs les plus rentables au titre des huit premiers mois de l’année en cours. Pour un volume de 5 milliards de dirhams, le secteur réalise des exportations en hausse de 26,1% comparativement à la même période de l’année précédente. 

Il en est de même pour le secteur de l’automobile qui a affiché sur la période allant de janvier à août 2013 une performance de l’ordre de 20,5% pour une valeur d’exportation de l’ordre de 19,49 milliards de dirhams. Les exportations de l’agroalimentaire ont grimpé pour leur part de 15,4% atteignant un montant de 13,7 milliards de dirhams. Même constat pour les exportations de l’électronique qui sont passées d’une baisse de 4% au titre des huit premiers mois de l’année 2012 à une hausse de 8,9% à la même période de l’année courante passant ainsi d’une valeur de 4,77 milliards de dirhams à 5,1 milliards DH.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *