Exportations : L industrie électronique affiche une baisse de 30% en juillet 2012

Exportations : L industrie électronique affiche  une baisse de 30% en juillet 2012

Les indicateurs des échanges extérieurs ne sont pas au top. C’est ce qui ressort du bulletin mensuel de l’observatoire de l’industrie relatif aux indicateurs sur les échanges extérieurs et l’offshoring. La baisse des indicateurs d’exportation a contaminé, à fin juillet, la plupart des secteurs vitaux de l’industrie marocaine. L’effet de crise commence, donc, à se sentir fortement, provoquant ainsi la réflexion sur les mesures de relance à prendre incessamment pour éviter une dérive certaine. Le secteur de l’électronique reste le plus touché.
Les exportations sont en chute libre. Si ce secteur avait enregistré entre juillet 2010 et juillet 2011 une progression de 3%, ce n’est pas le cas pour le septième mois de l’année en cours. La variation des exportations du secteur électronique est estimée en juillet 2012 à -30% pour un volume de 444 millions de dirhams contre 636 millions de dirhams enregistrés une année auparavant. Cette baisse est expliquée principalement par le repli des exportations des composantes électroniques.
Par ailleurs, la baisse continue à sévir dans le secteur de la chaussure. Comparativement au même mois de l’année précédente, cette industrie a enregistré un retrait de 23% de ses exportations, au moment où elle avait affiché une hausse de 3% durant juillet 2011 comparativement à la même période en  2010. Le secteur de la chaussure, impacté par les problèmes qui touchent l’industrie du cuir, a du mal à se remettre en forme. En effet, ce secteur peine toujours à trouver la bonne formule pour reprendre son élan d’antan. Des problèmes structuraux et conjoncturels entravent son développement. Citons dans ce sens, l’absence d’une organisation de production et la présence de la concurrence déloyale. La chaussure chinoise a, en effet, tué le marché du fait que son prix de revient est trois fois moins cher que la chaussure nationale. En termes de volume, la chaussure a enregistré, en juillet 2012, un total d’exportations avoisinant les 250 millions de dirhams alors que le secteur a observé un total de 326 millions de dirhams durant le même mois de l’année précédente.
Après avoir marqué une stagnation une année auparavant, les exportations en termes de textiles sombrent dans le rouge. La variation évaluée, durant le septième mois de l’année en cours, démontre un retrait de 17% comparativement au même mois de l’année précédente. Le volume arrêté est de 2,51 milliards contre 3 milliards observés en juillet 2011. Ce repli résulte principalement de celui des exportations des vêtements confectionnés et d’articles de bonneterie. En revanche, les exportations en aéronautique ont tiré leur épingle du jeu. Elles se sont inscrites en hausse de 37% par rapport au même mois de l’année précédente, atteignant ainsi un volume de 713 millions de dirhams contre 519 millions de dirhams, une année auparavant. Même constat pour les exportations du secteur automobile. Elles ont affiché, à fin juillet 2012, une variation positive de 16% pour un volume d’exportation de l’ordre de 2 milliards de dirhams contre 1,74 milliard enregistré à fin juillet 2011.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *