FAAIE 2019 : L’intelligence économique en Afrique passée au peigne fin

FAAIE 2019 : L’intelligence économique en Afrique passée au peigne fin

Lancement pour la première fois d’un prix pour la meilleure recherche dans le domaine

Sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI et dans le cadre de l’Université ouverte de Dakhla, l’Association d’études et de recherches pour le développement organisera, en partenariat avec l’Agence marocaine de coopération internationale, la 2ème rencontre du Forum des associations africaines d’intelligence économique (FAAIE) sur le thème «Intelligence économique et prospectives des territoires en Afrique» à Dakhla les 20 et 21 juin prochain.

Cette rencontre s’assigne comme objectif principal de faire un état des lieux des expériences nationales africaines en matière d’intelligence économique territoriale, à partir d’une approche académique, politique et scientifique. Ainsi il sera question de mettre en exergue les expériences des pays et villes africains en matière d’intelligence territoriale. C’est le cas par exemple des expériences d’innovation économique, financière, sociale et culturelle, de formation des cadres et des élus, d’aménagement numérique des territoires, ou encore des expériences de promotion des politiques et des activités en matière d’énergie durable, de gestion de l’eau, de l’agriculture et du tourisme durable.

Au programme de cette édition, une série de sessions plénières qui vont traiter de : «Prospectives des territoires, regards africains», «La compétitivité des territoires africains entre mondialisation et localisation», «Territoires africains: innovations et transformations digitales», «Formation aux pratiques de l’intelligence économique territoriale», et «Agendas mondiaux pour le développement et prospectives des territoires africains». Au menu de l’édition 2019 figure également le lancement pour la première fois d’un prix pour la meilleure recherche en intelligence économique en Afrique. Il s’agit d’une récompense destinée aux chercheurs affiliés à des centres de recherches et aux étudiants africains chercheurs en master et en doctorat.

Le prix comprend trois catégories, à savoir doctorat, master et livre, et il sera décerné annuellement lors de ces rencontres pour distinguer les travaux de recherche d’excellence portant sur des thèmes en relation avec l’intelligence économique en Afrique, ainsi que des visites de plusieurs sites historiques et de projets de développement de la région de Dakhla-Oued Eddahab. Notons que le FAAIE a parmi ses objectifs la diffusion, auprès des entreprises, des administrations, des territoires, des universités et des centres de recherche, de la connaissance scientifique relative à la veille stratégique et la sécurité économique en Afrique, approfondir la connaissance des dimensions géostratégiques du continent africain, aider à la création d’associations nationales d’intelligence économique dans les pays africains, mener des études et des recherches en veille stratégique et sécurité économique, et organiser des activités scientifiques, culturelles et tous autres évènements rentrant dans le cadre des objectifs du forum.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *