Face à la concurrence acharnée des banques : Les sociétés de financement en perte de vitesse

Face à la concurrence acharnée des banques : Les sociétés de financement  en perte de vitesse

Mauvaise passe pour les sociétés de financement. 2012 semble ne pas trop être l’année des bonnes affaires et de la croissance pour le secteur. En effet, les crédits à la consommation se sont caractérisés par la concurrence acharnée des banques et un secteur de leasing en perte de vitesse. De ce fait, les sociétés de financement spécialisées affichent des réalisations mitigées au titre de l’exercice 2012.
De plus, la morosité de la place a déteint sur quasiment tous les secteurs et celui des sociétés de financement n’y a pas échappé. Aussi, selon la banque d’investissement Upline Group relevant de la Banque centrale populaire, le chiffre d’affaires consolidé de l’ensemble de la cote se limite à  une légère hausse de 3,8% contre une hausse de 11,1% en 2011, pour se chiffrer à 237 milliards de dirhams.
Dans ces conditions, le PNB consolidé de l’ensemble des sociétés de financement cotées à la Bourse de Casablanca affiche une quasi-stagnation avec une petite hausse de 0,4% à 1,737 milliard de dirhams. Ce résultat intègre une progression de 26,3% du PNB de Maroc Leasing, à 229,7 millions de dirhams grâce à un bon comportement de l’activité commerciale, contribuant ainsi pour 2,8 pts à l’évolution du PNB sectoriel. Aussi, il faut compter la croissance de 31,4% du PNB de Sofac à 138,7 millions de dirhams, suite à une forte hausse de sa production nette en 2012 qui a réalisé un bond de 35,4%, à 1,6 milliard de dirhams. Et enfin, une régression de 19,9% du PNB de Salafin, à 220 millions de dirhams, soit une participation négative de moins 3,1 points dans la variation du PNB du secteur. A noter que pour cette dernière, le développement d’une activité de «Fee Business», dégageant plus de 50 millions de dirhams, a pu atténuer la baisse du PNB.
Dans ce sens, le résultat brut d’exploitation de l’ensemble des sociétés a enregistré une progression de 2,4%, à 1,109 milliard de dirhams, dont les principaux contributeurs sont Maroc Leasing avec une contribution de 44 millions de dirhams, Eqdom qui a apporté 20,7 millions de dirhams et Sofac qui a contribué à hauteur de 18,6 millions de dirhams.
S’agissant du RNPG sectoriel, Upline Group relève qu’il est en nette régression de 8,9%, à 489,9 millions de dirhams. Aussi, ce repli résulte essentiellement de la contraction de 33,2% de la capacité bénéficiaire de Maghrebail, à 53,7 millions de dirhams, pâtissant d’un ralentissement de son activité. En plus de la baisse de 60,4% du résultat net d’Axa Crédit, à 8 millions de dirhams, impactée par la constatation d’une provision complémentaire relative à la couverture de risques généraux.
Dans un autre registre, et compte tenu d’une baisse des dividendes d’Axa Crédit qui est passée de 17 DH/action en 2011 à 13 DH/action en 2012, de Maghrebail qui se sont chiffrés à 50 DH/action en 2012 contre 55 DH/action en 2011 et de Salafin qui a annoncé 38,5 DH/action au lieu de 39,4 DH/action en 2011, la masse des dividendes s’effiloche de 2,4% à 387,4 millions de dirhams. «Toutefois et compte tenu d’un retrait du résultat net plus prononcé que celui des dividendes, le Pay-out moyen ressort en amélioration à 79,1% en 2012, contre 73,9% en 2011», explique Upline Group.

Il a dit

La France est le premier investisseur au Royaume, avec 6 milliards d’euros au cours de la dernière décennie et 1 milliard au cours de 2012. Le Maroc n’est plus un pays en développement, mais un pays émergent, où nous sommes très présents à travers 800 entreprises qui emploient plus de 100.000 personnes, mais qui doit l’être encore davantage à travers les PME, notamment dans les secteurs des énergies renouvelables, de l’aéronautique, du développement durable, des réseaux d’assainissement et de l’accès à l’eau. Il faut qu’il y ait de toutes les tailles d’entreprises françaises au Maroc.

François Hollande Président de la
République française

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *