Facop s occupe de l embellissement du «17 étages»

Facop s occupe de l embellissement du «17 étages»

Fidèle à sa vocation d’entreprise citoyenne, Facop s’occupe du ravalement de la façade d’un des immeubles les plus prestigieux de Casablanca. En effet, selon un communiqué de presse de l’entreprise, il s’agirait d’un partenariat avec le syndic de l’immeuble «Liberté», appelé plus communément le «17 étages». Ainsi, en coordination avec la wilaya de Casablanca, cette action rentre dans le cadre de la préservation du patrimoine architectural de la capitale économique. Dans ce sens, le bâtiment retrouvera son lustre d’antan et ce, grâce à l’entreprise de peinture qui a entrepris cette action à titre gracieux. «Le ravalement de la façade du 17 Etages constitue un acte de responsabilité citoyenne», a commenté Ahmed Hjiej, président-directeur général de Facop, dans le communiqué. Pour rappel, le Liberté a été construit entre 1949 et 1950, conçu par l’architecte suisse Léonard René Morandi (1914-2007) à Casablanca. D’une hauteur de 78 mètres, le Liberté fut le premier gratte-ciel de logements d’Afrique du Nord. En plus d’être un symbole en devenant le premier immeuble de grande hauteur du continent, sa conception fit preuve d’ingéniosité et d’innovation. En effet, par sa forme en V, son confort s’avère très élaboré. Une excellente orientation de la pointe du bâtiment vers le Sud permet notamment de mettre en place une réduction considérable des budgets de chauffage. Les pièces principales, toutes en façades et donnant sur la place, sont abritées des brises marines, souvent chargées d’humidité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *