Fertilisation : un ouvrage de référence

Fertilisation : un ouvrage de référence

Ali Chafaï Elalaoui, professeur en sciences agronomiques à l’Ecole nationale d’agriculture de Meknès, vient de sortir un ouvrage intitulé « Guide, Engrais, Fertilisation ». L’ouvrage a été édité par l’Ecole nationale d’agriculture de Meknès, en collaboration avec la direction de l’Enseignement, de la recherche et du Développement du ministère de l’Agriculture.
Le professeur Elalaoui est spécialisé en sciences et techniques des productions végétales.
Aujourd’hui, au Maroc, le niveau d’utilisation des engrais (produit commercial) reste limité à 710.000 tonnes par an, soit 28% seulement des besoins réels estimés à 2,5 millions de tonnes par an. Cette consommation, comparée à celle de la France, par exemple, ne représente que 14%.
Par ailleurs, la répartition de la consommation des engrais selon les cultures, montre qu’environ 32% des engrais sont utilisés par les agrumes, les cultures sucrières et les cultures maraîchères, alors qu’ils ne représentent que 5% de la superficie cultivée et qui sont pratiquées essentiellement en irrigé. Quant aux cultures céréalières qui occupent 76% des superficies cultivées, elles ne mobilisent environ que 43% des tonnages globaux. L’analyse de la consommation des engrais, selon les zones agricoles, montre qu’environ 58% des tonnages sont utilisés au niveau des zones irriguées contre 42 % dans les zones à agriculture pluviale.
C’est dans ce contexte et dans un objectif de stimuler l’utilisation des engrais et fertilisants, que l’Ecole de Meknès et le ministère de l’Agriculture ont jugé « fort utile de capitaliser les connaissances acquises à ce jour sur la fertilisation et les engrais », peut-on lire dans la préface du livre. Cette préface signée par Berrada Mostafa (directeur de l’enseignement, de la recherche et du développement) et Debbarh Abdelhafid (directeur de l’Ecole d’agriculture de Meknès).
Le “Guide, Engrais, Fertilisation”, communément appelé « GEF », est d’une grande utilité pour le technicien, le vulgarisateur, l’agriculteur et l’agent commercial. Le GEF doit permettre à son utilisateur de s’informer et de se former sur les principes de la fertilisation minérale des cultures. Il contient également l’ensemble des informations techniques nécessaires à une utilisation rationnelle, adéquate et judicieuse de chaque engrais ou spécialité commerciale. Et partant, procéder au choix judicieux de l’engrais approprié à chaque situation, parmi les spécialités commerciales disponibles sur le marché marocain. Le GEF est composé de six chapitres.
Dans le premier chapitre, il fournit au lecteur les principes de la nutrition minérale des plantes. Ainsi, sont présentées pour chaque élément fertilisant, ses différentes ioniques existant dans le sol et absorbées par les plantes, les phénomènes de carence et d’abondance.
Dans le dernier chapitre, l’auteur présente une fiche technique détaillée qui fournit au lecteur toutes les informations nécessaires pour, d’autre part, étayer et confirmer son choix, et d’autre part, permettre une utilisation adéquate et rationnelle de l’engrais choisi.
Les informations fournies dans ces 170 fiches techniques concernent la présentation de l’engrais, sa formule chimique, les éléments fertilisants contenus dans l’engrais, le mode d’application…
Déjà, le ministère de l’Agriculture a démarré une large diffusion de cet ouvrage auprès des ingénieurs et techniciens des directions provinciales de l’Agriculture. L’auteur de l’ouvrage, le Pr. Elalaoui participe également à des sessions de formation visant à présenter le GEF et initier les ingénieurs et techniciens à son utilisation.
Cette première édition du GEF sera suivie d’autres, pour tenir compte des nouveaux acquis en matière de fertilisation des cultures ainsi que pour inclure les nouvelles spécialités commerciales qui seront mises sur le marché.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *