Fès-Meknès : La Chambre d’artisanat approuve une série de conventions

Fès-Meknès : La Chambre d’artisanat approuve une série de conventions

La Chambre d’artisanat de la région Fès-Meknès, réunie lundi en session ordinaire du mois de juin, a approuvé une série de conventions de partenariat.Au programme de l’assemblée générale de la Chambre figuraient, entre autres, l’adoption d’un projet d’accord-cadre relatif à la gestion du complexe de développement humain d’Ain Kadous et un accord de partenariat avec le ministère du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale pour soutenir le métier du tissage du brocard, outre deux conventions destinées à l’extension et à la réhabilitation de l’Institut des arts de l’artisanat dans les villes de Fès et Meknès.S’exprimant à cette occasion, le président de la Chambre d’artisanat, Abdelmalek El Bouteyine, a souligné que les deux accords relatifs à l’extension et à la réhabilitation de l’Institut d’artisanat s’inscrivent dans le cadre d’un programme de partenariat visant à incarner les Hautes orientations royales dans le domaine de la formation professionnelle portant sur la promotion du secteur, en vue de l’ériger en levier de développement du pays. Cela passe, a-t-il poursuivi, par la création d’une nouvelle génération d’établissements de formation professionnelle gérés en collaboration avec les secteurs public et privé et répondant aux besoins du marché.Ces deux institutions auront un impact «très positif» sur l’avenir du secteur au niveau de la région Fès-Meknès, ainsi que sur le plan national, a-t-il ajouté. De son côté, le ministre du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale, Mohamed Sajid, qui a procédé, en marge de cette AG de la Chambre, à l’ouverture officielle du premier Salon national de l’artisanat du cuir, a mis notamment en valeur les actions consenties par les tanneurs dans la contribution, la préservation et la transmission du patrimoine d’artisanat, à travers les générations, exprimant son «optimisme» quant à l’avenir du secteur. Il a aussi fait savoir que son département œuvre actuellement à la mise en place d’un projet de loi portant organisation des métiers d’artisanat, afin d’améliorer les conditions de travail des artisans en général, notant que ce projet porte notamment sur tous les aspects relatifs à la couverture sociale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *