Festival national des petits fruits rouges : Un rendez-vous pour booster la filière

Festival national des petits fruits rouges : Un rendez-vous pour booster la filière

Le secteur produit 200.000 tonnes par an

Le deuxième Festival national des petits fruits rouges de Larache, dont les travaux se sont déroulés du 22 du 25 mars, a tenu ses promesses en servant de plate-forme d’échange et de découverte des divers produits de la filière et les dernières techniques modernes mises au point pour l’optimisation de la productivité et de la qualité des petits fruits rouges frais et convertis. A l’instar de l’année précédente, cette édition a été l’occasion de mettre en avant l’apport de cette filière comme secteur clé de l’économie au Maroc, qui «produit 200.000 tonnes de petits fruits rouges par an et en exporte 100.000 tonnes pour une valeur de 3 milliards de dirhams annuellement», a déclaré le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, en marge de la cérémonie d’ouverture de ce festival, dont les organisateurs voulaient faire un événement incontournable dans l’agenda des salons et foires agricoles organisés aux niveaux national et international.

Assurant près de 18.000 emplois permanents, le secteur des petits fruits rouges, dont la superficie exploitée s’élève à 7.200 ha, a connu récemment, selon le ministre, la création de la Fédération interprofessionnelle marocaine des petits fruits rouges visant la promotion et le développement de la filière. Outre l’organisation de la profession, cette fédération «se charge de l’encadrement des professionnels du secteur», a dit M. Akhannouch, faisant remarquer que le Maroc a réussi à diversifier les débouchés pour ses exportations de petits fruits rouges avec l’Union européenne comme destination principale, tout en réussissant à s’élargir à d’autres pays, notamment les Etats-Unis, le Canada et le Japon. 

Organisé par l’Office régional de mise en valeur agricole du Loukkos en partenariat avec la Chambre d’agriculture de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le conseil provincial et la commune de Larache, ce deuxième festival, qui s’est tenu sous le patronage du ministère de l’agriculture et de la pêche maritime, s’inscrivait, à l’instar de la précédente édition, dans le cadre de la mise en œuvre des objectifs du Plan du Maroc Vert (PMV) en matière de développement des filières agricoles à haute valeur ajoutée comme celle des petits fruits rouges. Il visait, en plus de la dynamisation de l’économie de la ville hôte, à tisser de nouvelles relations de partenariat gagnant-gagnant entre les différents acteurs du secteur (producteurs, fournisseurs, exportateurs et intermédiaires locaux et internationaux) et de renforcer l’exploitation des larges potentialités existantes en la matière. Le choix de la région du Nord, en particulier, Larache pour la tenue de ce festival ne relève pas du hasard.

D’autant plus que les cultures des petits fruits rouges ont connu une croissance considérable depuis leur introduction dans le périmètre du Loukkos, qui détient actuellement près de 80% de la production nationale. «La zone du  Loukkos compte une vingtaine d’unités de conditionnement et de surgélation. Cet investissement est soutenu par le PMV», selon les organisateurs. En plus de la fraise (dont la superficie cultivée totale s’étale à près de 3.660 ha au titre de la campagne agricole 2016-2017), le PMV a réussi à faire émerger une nouvelle tendance portant sur la diversification de l’offre en matière des fruits rouges à travers l’introduction des myrtilliers (1.830 hectares de superficie) et des framboisiers (1.700 ha de superficie). Ces cultures ont marqué, depuis 2008, une importante expansion dans la zone du Loukkos. L’intérêt est porté également dès 2017 sur une autre espèce, en l’occurrence le mûrier, qui est destiné à connaître très prochainement des extensions de sa superficie actuelle.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *