Figuier : L’unité de valorisation de Had Ouled Frej opérationnelle

Figuier : L’unité de valorisation de Had Ouled Frej opérationnelle

Portant sur un investissement de 3,28 millions de dirhams
Le programme de valorisation du figuier dans la province d’El Jadida porte ses fruits. Les dispositions de ce programme se réalisent conformément à l’agenda fixé. Dans ce contexte, un projet phare voit le jour dans la localité de Had Ouled Frej. L’unité de valorisation du figuier, qui est considéré comme l’un des principaux produits du terroir de la province, vient d’être inaugurée contribuant ainsi à moderniser le process de production du figuier et à améliorer les conditions de travail des agriculteurs qui le produisent.

Portant sur un investissement de 3,28 millions de dirhams, cette unité est dédiée au conditionnement et séchage de figues. Etendu sur une superficie globale de 1.200 mètres carrés, dont 300 mètres couverts, ce projet dispose d’une capacité de séchage de 5 tonnes par jour, soit 200 tonnes sur l’année. De même la capacité du conditionnement est estimée à 20 tonnes quotidiennement, soit 1.200 tonnes par an. L’unité dispose par ailleurs d’un laboratoire ainsi que de salles de stockage, de séchage, d’emballage et de refroidissement. Outre la mise en service de l’unité de valorisation du figuier, la direction régionale et ses partenaires ont avancé sur quelques objectifs du programme, notamment la plantation de 713 hectares de figuier, la création d’un Groupement d’intérêt économique ainsi que 7 coopératives.

De même, des séances de formation et des journées d’études ont été organisées dans la province pour initier les agriculteurs aux nouvelles techniques de plantation et de valorisation de ce produit.
Rappelons que ce projet, portant sur une enveloppe globale de 26 millions DH, bénéficiera à terme à 774 producteurs. Il est mené dans le cadre du Plan Maroc Vert et connaît la contribution de plusieurs partenaires institutionnels dont le CRI Doukkala, OCP, l’INDH, le GIE «Union verte» et les coopératives productrices de figues. Ce projet vise à élargir la culture du figuier à El Jadida à travers une plantation additionnelle de 1.500 hectares et l’amélioration de la productivité de 900 hectares. Ce programme a un impact considérable sur le plan socio-économique dans la mesure où il contribue à lutter contre l’exode rural et l’érosion du sol à travers la plantation de 1.500 hectares de figuier dans la province.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *