Filière sucrière : La superficie semée mécaniquement atteint les 75 %

Filière sucrière : La superficie semée mécaniquement atteint les 75 %

La Fédération interprofessionnelle marocaine du sucre (Fimasucre) a affirmé que l’amélioration de la productivité de la filière sucrière permettra d’augmenter le taux de couverture des besoins nationaux en sucre. Un communiqué de la Fédération, publié à l’issue de la tenue récemment à Rabat de son 7ème conseil d’administration, a attribué cette nette amélioration à l’extension de la monogerme et au développement de la mécanisation, considérés parmi les principaux leviers d’accroissement des performances de l’amont agricole. La superficie emblavée en semences monogerme est de 70 % et la superficie semée mécaniquement a atteint 75 %, a précisé la même source. Le conseil d’administration a fait le point sur l’état d’avancement de la présente campagne agricole et noté avec satisfaction les réalisations enregistrées au niveau des semis de betteraves, qui ont porté sur 52 mille ha, ainsi que sur la plantation en automne de 4.500 ha en canne à sucre. Le communiqué a fait observer que les réserves en eau des barrages, ainsi que les précipitations enregistrées, durant cette campagne, devront contribuer à la concrétisation des objectifs visant à améliorer le taux de couverture des besoins du pays en sucre à partir du traitement des plantes sucrières nationales. Cette rencontre  a permis de passer en revue l’appui apporté par les différents départements concernés, notamment le ministère de l’Agriculture et ses différentes structures et la Comader, à la mise à niveau et au développement de la filière sucrière conformément aux objectifs du Plan Maroc Vert.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *