Finance islamique: La responsabilité est la nôtre de pouvoir offrir un très bon niveau de service

Finance islamique: La responsabilité est la nôtre de pouvoir offrir un très bon niveau de service

Questions à Mohammed Hammour, directeur de Guidance Financial Group

ALM : Quelle sera la valeur ajoutée de votre partenariat avec le Maroc ?

Mohammed Hammour : Nous sommes très fiers et très honorés du lancement avec la Banque populaire d’une nouvelle banque participative. Nous espérons que cette banque sera une banque compétitive dont la mission principale est le service du client.

Quels sont les produits que vous proposez sur le marché marocain ?

La première phase des produits visera à offrir au client marocain des produits équivalents qui lui donnent des valeurs et des avantages du point de vue de service et du coût du produit. C’est notre premier objectif pour qu’il n’y ait pas de tensions dans le choix que pourrait avoir le client entre les différents produits sur la place. En seconde phase, nous espérons aller plus loin et pouvoir prendre avantage des spécificités des banques participatives pour pousser l’horizon des produits que nous offrons plus loin que ce que pourraient offrir les banques conventionnelles. Car comme vous le savez, la finance participative est une finance qui participe à l’économie réelle d’actifs et ne se limite pas à des transactions virtuelles ou monétaires.

Comment voyez-vous le futur des banques participatives au Maroc ?

Le futur dépend de la bonne gestion et de la bonne offre des banques aux clients. Donc la responsabilité est la nôtre de pouvoir offrir un très bon niveau de service, une très bonne compétitivité, une très bonne valeur pour que les clients puissent avoir un choix entre ce qu’offre la banque conventionnelle et la banque participative.

Leila Ouchagour

Journaliste stagiaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *