Finance islamique : TBS Casa détaille les apports

Finance islamique : TBS Casa détaille les apports

La finance islamique au cœur du débat de Toulouse Business School Casablanca. Une rencontre a été tenue dans ce sens mardi 27 janvier en vue d’en identifier les apports, les perspectives et les limites. Les participants au débat ont ainsi mesuré l’impact de ce produit financier sur l’économie marocaine.

Un chiffre de l’ordre de 5 % a été révélé, affichant ainsi la taille de la finance islamique dans le secteur bancaire national à l’horizon 2020.

La prévision de l’institut Thomson Reuters pour le Maroc rejoint celle de Standard & Poors qui table pour la même période sur 10 % de parts de marché détenus par la finance islamique au Maroc. Après avoir dévoilé la genèse de la finance islamique et ses variétés de mécanismes (en moyenne 36 types), les intervenants à la rencontre de TBS ont plaidé pour un changement de paradigme dans l’industrie bancaire basée actuellement sur la dette afin d’explorer les possibilités des solutions de financement islamique.

Ce changement concerne également les clients qui ne doivent pas considérer la banque islamique comme un choix par défaut.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *