Financement de plusieurs projets dans la région d’Ourika

Plusieurs projets de développement socio-économiques, d’une valeur de 100 millions de DH, ont été inaugurés ou lancés dans la région d’Ourika (province d’El Haouz). Ces projets, financés par le Fonds Hassan II pour le développement économique et social, portent sur la protection des habitants contre les inondations et l’érosion, la promotion des investissements touristiques et le renforcement des infrastructures dans cette région.
A cet égard, le ministre chargé des Eaux et Forêts, Hassan Maaouni, a donné le coup d’envoi aux travaux de construction et de réfection d’une route rurale d’une longueur de 49 km, première tranche d’un programme de réfection de 130 km des routes rurales à même de permettre le désenclavement de la population de cette région et le développement socio-économique locale. Il a également procédé à la distribution aux agriculteurs de 30000 plans forestiers pour contribuer au renforcement de la diversité biologique et l’encouragement du reboisement. A Timnkar (localité d’Akiour), le ministre a donné le coup d’envoi aux travaux de construction d’une digue dans le bassin hydraulique d’oued Ourika, dont le coût de réalisation est estimé 29 millions de DH. Cette construction destinée à contenir les eaux, vise à prévenir les risques des inondations.
M. Maaouni, qui était accompagné du gouverneur de la province d’El Haouz, Mohamed Ichennarn, et du directeur régional des eaux et forêts et des cadres de l’école Aït Bounit, a présidé la cérémonie de plantation d’oliviers par les élèves de cet établissement scolaire. Cette opération, qui s’inscrit dans le cadre d’un accord de partenariat entre le ministère et les établissements scolaires, vise la sensibilisation à l’importance de l’arbre et de l’introduction des concepts environnementaux au cursus scolaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *