Financement de start-up : La CCG à la recherche de nouvels incubateurs

Financement de start-up : La CCG à la recherche de nouvels incubateurs

Trouver un financement est sans doute l’étape la plus difficile pour créer sa nouvelle entreprise. Vers qui se tourner ? C’est la question existentielle que se posent la plupart des porteurs de projets.

Pour y répondre, le gouvernement avait mis en place le « Fond Innov Invest » (FII), dans l’objectif de renforcer l’offre de financement ciblant les start-up et les entreprises innovantes. Ce dispositif de financement et d’amorçage (levée de fonds) comprend une composante d’appui à l’écosystème entrepreneurial au Maroc. Dans ce sens, la Caisse centrale de garantie (CCG), en tant qu’établissement facilitant l’accès au financement, envisage de labéliser pour la 2ème édition et pour une durée de trois ans dix structures domiciliées au Maroc. Celles-ci assurent des services d’accompagnement et/ou de financement, tels que la prospection (à savoir l’organisation d’événements pour appels à projets par exemple), la sélection (évaluation du caractère innovant, appréciation du potentiel du projet), l’accompagnement (coaching, mentoring, mise en relation, incubation, prototypage) ou encore dans le cas échéant le financement (subventions, prêts d’honneur).

Plus en détail, une fois labellisées les structures concernées recevront un appui financier pour octroyer le produit « Innov Idea» (à savoir une subvention). Elles pourront également accorder «Innov Start» à la destination de porteurs de projets innovants. En termes de chiffres, ladite composante prévoit de financer et d’accompagner environ 300 porteurs de projets et de start-up, soit 10 projets par structure et par année, précise la CCG. A ce titre, l’établissement invite les structures d’accompagnement concernées de manifester leur intérêt auprès de la CCG au plus tard le 10 août 2018 à 16h. Les candidats sélectionnés seront invités à remettre leurs propositions pour poursuivre le processus de sélection (sélection dans le cadre d’un budget déterminé (SCBD), tel qu’énoncé dans les directives pour la sélection et l’emploi de consultants par les emprunteurs de la Banque mondiale).

Ainsi, le démarrage de la prestation est prévu au plus tard pour décembre 2018. Notre stratégie vise à apporter des réponses adaptées au financement des entreprises et des particuliers et de servir d’instrument d’intervention privilégié pour le développement économique et social de notre pays. Notons que la stratégie de la CCG repose, entre autres, sur l’amélioration de l’accès des TPME au financement, l’amélioration de l’accès des particuliers au financement et la mise en place d’une offre-produits adaptée au cycle de vie des entreprises et des particuliers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *