Financement européen du Nord du Maroc

L’enveloppe de 71, 79 millions d’euros au Maroc, dans le cadre des plans de financement 2003 du programme Meda, allouée par l’Union européenne, sera destinée au financement des projets de développement dans les provinces du Nord et de la protection de l’environnement dans le Royaume, a annoncé mercredi la Commission européenne.
Selon cette dernière, les interventions communautaires prévues, dans le cadre de la coopération avec le Maroc, se concentrent sur deux priorités, à savoir la gestion des flux migratoires et la protection de l’environnement. La Commission a ainsi approuvé un financement complémentaire de 42 millions d’euros destiné à l’amélioration des travaux de soutènement routier du projet de la future rocade méditerranéenne, devant relier Tanger à la frontière algérienne sur 550 km qui, selon la Commission, « constitue un enjeu essentiel pour le développement du Nord du Maroc et le désenclavement de la région du Rif ».
La Commission a doté le projet « Assainissement villes marocaines – Oujda » d’un budget de 7 millions d’euros destinés à financer l’assainissement de la ville d’Oujda en améliorant la qualité des ressources en eau de la région et en réduisant les risques d’inondation et de pollution urbaine.
Enfin, au titre de l’équilibre économique et environnemental, la Commission a décidé de doter les projets de « dépollution de la centrale électrique de Mohammédia » et « assainissement des villes marocaines » d’un budget respectif de 9 millions d’euros.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *