Finances : Les voyants au vert pour Centrale Laitière

Finances : Les voyants au vert pour Centrale Laitière

Centrale Laitière maintient sa croissance et atteint en 2010 l’un de ses objectifs stratégiques. En effet, le chiffre d’affaires de ce leader national de l’industrie laitière a frôlé les 6 milliards de dirhams, soit une croissance de 7,7%. «Nous sommes satisfaits de ce résultat qui vient consolider notre présence dans le secteur de l’industrie laitière connaissant une grande dynamique et a permis de franchir un seuil de performance tant attendu», a souligné Driss Bencheikh, président-directeur général de la Centrale Laitière lors de l’annonce des résultats annuels de la Centrale Laitière, jeudi 17 mars 2011, à Casablanca. Et de souligner que «la Centrale Laitière a œuvré durant 2010 à amortir l’inflation et ce en misant sur une croissance de volumes et de chiffre d’affaires». Dans cette optique, la Centrale Laitière a choisi de ne pas impacter ses consommateurs par la hausse des prix des matières premières mais plutôt de leur offrir un large choix de produit et ce en adoptant l’innovation comme clé de voûte.
Au titre de 2010, le volume de la production  industrielle pour la Centrale Laitière a avoisiné les 840.000 tonnes. Au moment où le volume de la collecte laitière s’est  accru de 14% en 2010. «Nous avons réalisé dans ce sens un saut quantitatif important notamment sur la période 2005-2010», a indiqué M. Bencheikh. Selon le président-directeur général de la Centrale Laitière, cette progression est tributaire d’une stratégie gouvernementale de grande envergure. «Le Plan Maroc Vert a contribué massivement à l’effervescence du secteur  laitier durant les cinq dernières années. Grâce aux aides et aux soutiens permanents des éleveurs, le Maroc s’oriente vers une autosuffisance en la matière». Par catégorie de produit, le lait frais a réalisé un chiffre d’affaires global de près de 3 milliards  DH en 2010, soit une progression d’environ 7,4% par rapport à l’exercice 2009. S’agissant des produits laitiers ultra frais, la Centrale Laitière offre un éventail de produits. En données chiffrées,  la gamme Yawmy a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires de 1,5 milliard DH, soit une hausse de 4,7%. Activia a pour sa part généré un chiffre d’affaires total de près de 118 millions DH. Danino Et Jamila s’inscrivent dans la même tendance avec des chiffres d’affaires respectifs de 137 millions DH (+34,5%) et 454 millions DH (+13,1%). Cependant, les desserts ont affiché une baisse de 9,6% par rapport à 2009 avec un encours de 120 millions DH. Les responsables ont souligné par la même occasion la contribution active de la Centrale Laitière dans l’économie nationale. Du chiffre d’affaires global estimé à 6 milliards de dirhams, la firme verse 472 millions DH pour le renouvellement de l’outil industriel. De même, près de 2,29 milliards de dirhams sont dédiés aux fournisseurs des matières premières et services, 1,96 milliard de dirhams au monde rural, 658 millions de dirhams à l’État et les collectivités locales ainsi que 650 millions de dirhams pour les collaborateurs. Par ailleurs, 17 millions de dirhams sont versés à la communauté locale dans le cadre des opérations de solidarité et 523 millions de dirhams dédiés aux actionnaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *