Finances : messe des fonds d’investissement maghrébins

Finances : messe des fonds d’investissement maghrébins

Le Salon des fonds d’investissement au Maghreb aura lieu le 12 janvier 2010. C’est ce qui a été annoncé lors d’une conférence de presse de présentation du nouveau Salon des fonds d’investissement au Maghreb qui s’est tenue, jeudi 17 décembre à Casablanca. À cette occasion, Hassan Laaziri, directeur général de CDG Capital Private Equity, et vice-président de l’Association marocaine du capital investissement, a présenté l’intérêt de ce salon pour les professionnels du secteur, et les enjeux de la profession eu égard aux défis économiques du pays. Ainsi, il a annoncé que ce ne sont pas moins de 6 milliards de dirhams qui constituent le montant cumulé des fonds que le capital investissement mobilise au Maroc. «Ces engagements peuvent encore augmenter compte tenu des capacités disponibles et des besoins grandissants», a souligné M. Laaziri. Mais également la position du Maroc en tant que 2ème pays après l’Afrique du Sud en ce qui concerne la contribution du capital investissement à l’économie. Ce dernier qui se décline, au Maghreb, en une jeune profession toute récente, qui connaît toutefois un développement remarquable, avec des synergies qui traversent toute la région. Pour M. Laaziri, le Salon des fonds d’investissement au Maghreb sera donc l’occasion de découvrir les acteurs du secteur, les projets bénéficiant des concours du capital investissement, les nouveaux fonds d’investissement entrant au Maroc et au Maghreb.
Il sera également une plate-forme de mise en relation entre des porteurs de projets et des fonds d’investissement toujours à la recherche d’opportunités. En matière d’offshoring, le Salon des fonds d’investissement offrira l’occasion à des entrepreneurs de ce secteur de rencontrer les fonds d’investissement présents, et d’envisager des projets de prises de participations bénéfiques pour le secteur. Aussi, le programme des conférences réunira pour la première fois des intervenants de premier plan, parmi lesquels Nizar Baraka, ministre des Affaires générales et économique, Adil Douiri, président de Mutandis, Hassan Laaziri, André Jacquemet, directeur général de BPA France et de nombreux représentants du CDVM. Pour M. Laaziri, «le Maghreb est l’une des régions les plus prometteuses au monde. L’intégration de certains projets à l’échelle de la région est la solution pour résoudre les principaux défis du développement du Maghreb. Les investisseurs financiers au Maghreb ont un rôle de premier plan dans le développement des projets économiques et sociaux transversaux». Et d’ajouter : «Le capital investissement a atteint sa maturité au Maghreb, il est temps de réunir ses acteurs, et de partager les expériences. Le développement des infrastructures, des énergies renouvelables, de la création d’entreprises nécessitent une mobilisation à l’échelle du Maghreb, encouragée par l’arrivée de nouveaux acteurs européens et asiatiques pour qui la rentabilité se mesure à la hauteur du marché maghrébin».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *