«Financial Times» : Cinq raisons pour vivre à Casablanca

«Financial Times» :  Cinq raisons pour vivre à Casablanca

Le célèbre quotidien économique britannique «The Financial Times» a énuméré récemment cinq raisons irrésistibles pour vivre dans la ville de Casablanca, à savoir son centre financier Casablanca Financial City (CFC), ses avantages fiscaux, son architecture, ses clubs de surf et son art culinaire de premier plan.

Dans un article écrit par Simon Brandon, le quotidien relève que pour beaucoup, «le nom de Casablanca interpelle les images de l’actrice du film éponyme, Ingrid Bergman en larmes». Or, aujourd’hui, la plus grande ville du Maroc et également le plus important centre financier en Afrique, «est plus liée au secteur bancaire qu’à l’acteur américain Humphrey Bogart», deuxième protagoniste dans le fameux long métrage classique : Casablanca.

La première des raisons pour s’installer dans la capitale économique est son hub financier CFC, estime le quotidien, précisant que la ville constitue désormais «le principal centre financier dans le continent africain, selon le Global Financial Centers Index».

Ce succès «peut être attribué en partie à la création en 2010 du CFC, ce pôle d’affaires formé à partir d’un partenariat public-privé», dont le but est de rendre la ville plus attrayante pour les investisseurs étrangers, explique-t-on.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *