Flambée des taux monétaires

La baisse des taux courts s’estompe sur le marché obligataire, estime BMCE Capital Gestion dans son flash hebdomadaire. En effet, l’adjudication court terme du mardi 15 juillet, règlement le 21 du même mois a connu une demande globale s’établissant à 480 millions de dirhams ; un montant très faible traduisant le faible attrait des investisseurs pour les maturités courtes face à un marché monétaire tendu et des incertitudes liées à la conduite de la politique monétaire par BAM. La demande s’est orientée principalement vers la maturité 52 semaines et les taux demandés se sont inscrits en stabilité par rapport aux précédentes adjudications. Face à cette demande, le Trésor a levé un montant de 100 millions de dirhams satisfaisant ainsi 21 % de la demande. A l’issue de ce primaire, la maturité 52 semaines subit un très léger redressement (+ 1 pdb) et se situe désormais à 3,14 %. Sur le marché secondaire, le volume global échangé lors de la semaine du 7 au 11 juillet s’est établi à 652 millions de dirhams en hausse de 35 % par rapport au volume d’échanges de la semaine précédente. Les échanges sur la partie moyenne (proche de 5 ans) de la courbe dominent les transactions effectuées en s’adjugeant prés de 97 % du total transigé. Le reste des échanges a concerné le long terme. Sur le marché monétaire, la moyenne hebdomadaire du TMP au jour le jour s’est établie à 4,03 % contre une moyenne de 3,53 % une semaine auparavant. Le déficit affiché au niveau de la réserve monétaire à la fin de la période de constitution explique la flambée des taux monétaires. La banque centrale a, cette semaine encore, servi la totalité des demandes exprimées par les banques au titre de la pension à 7 jours (1,52 milliards de dirhams). Les taux repos, pour leur part, ont évolué dans une fourchette comprise entre 3,50 % et 4,50%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *