Fonds de soutien conjoint à la coopération décentralisée franco-marocaine : Tiznit parmi les lauréats de la première tranche

Fonds de soutien conjoint à la coopération décentralisée franco-marocaine : Tiznit parmi les lauréats de la première tranche

Le Fonds de soutien conjoint à la coopération décentralisée franco-marocaine 2019-2021 vient d’annoncer la liste des 11 projets lauréats de la 1ère tranche 2019, dont un projet sur l’appui des projets de développement durable et l’économie sociale et solidaire au profit des jeunes de Tiznit présenté par le conseil provincial de Tiznit en partenariat avec la Communauté d’agglomération du Pays d’Issoire.

Le ministère de l’Europe et des affaires étrangères, avec l’appui de l’ambassade de France à Rabat d’une part, le ministère marocain de l’intérieur d’autre part ont lancé l’appel à projets triennal dans le cadre du dispositif conjoint spécifique à la coopération décentralisée franco-marocaine. Il a pour objectif de soutenir le concours des collectivités françaises au renforcement des capacités à la gouvernance territoriale et la formation des agents et élus des collectivités territoriales marocaines.

La priorité affichée de cet appel à projets portait sur neuf thèmes relatifs entre autres à la gouvernance territoriale et régionalisation, les services publics locaux: renforcement des capacités et ressources humaines, formation, et la transformation numérique et digitalisation des services publics aux citoyens. L’ensemble de ces thématiques devant promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes.

Prévu pour une durée de 3 ans (2019-2021), ce dispositif est piloté conjointement d’une part par la Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales (DAECT), le Service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’ambassade de France à Rabat et d’autre part par la Direction générale des collectivités locales du ministère de l’intérieur marocain et l’ambassade du Maroc en France.

Le ministère de l’Europe et des affaires étrangères, délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales, dote ce dispositif de 750.000 euros pour 3 ans, sous réserve des inscriptions budgétaires correspondantes dans la loi de Finances. Le ministère de l’intérieur marocain, Direction générale des collectivités locales, l’abonde à hauteur de 8.250.000 dirhams pour la même période.

Ce programme s’adresse aux collectivités territoriales françaises et marocaines et à leurs groupements afin de recevoir des projets qui pourront être cofinancés s’ils sont sélectionnés, dans le cadre d’un partenariat de coopération décentralisée.

Un projet qui n’est éligible que s’il est présenté conjointement par au moins une collectivité territoriale française et une collectivité territoriale marocaine. La durée d’exécution du projet sera comprise entre 12 et 36 mois. Chaque projet implique directement les collectivités territoriales dans leurs compétences ou leurs capacités à mobiliser les acteurs de leurs territoires en partenariat avec une autre autorité locale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *