Formation : Aiguebelle consacre les meilleurs chocolatiers

Formation : Aiguebelle consacre les meilleurs chocolatiers

Aiguebelle vient de consacrer les meilleurs talents en pâtisserie et chocolaterie. Nous connaissons désormais les noms des gagnants du grand concours de chocolaterie dont la finale s’est tenue jeudi dernier à Casablanca. Il s’agit de Melouane Najat, grande gagnante du concours et qui a reçu un chèque d’une valeur de 3000 DH. Le deuxième prix est revenu à Quabil Kaltoum (2000 DH) et le troisième prix à Rohi Smail (1000 DH).
Les trois meilleurs finalistes, tous issus d’établissements casablancais, ont par ailleurs reçu des mallettes avec matériel d’une valeur de 2000DH. Ces mallettes ont d’ailleurs également été offertes aux autres finalistes. Mais, mieux que tous ces prix, nos futurs chefs pâtissiers ont surtout eu l’occasion de révéler tous leurs talents.  Dans une ambiance festive, les participants, entourés des membres de familles, ont pu présenter des délices et autres gourmandises aux personnes présentes. Cette première édition du grand concours Aiguebelle de chocolaterie a ainsi tenu toutes ses promesses. L’initiative a, en effet, eu le mérité de dénicher des cordons bleus marocains et d’encourager la recherche de l’excellence dans un domaine qui est resté trop longtemps relégué aux arrière-plans.
Le concours a regroupé les meilleurs étudiants en filière «pâtisserie et chocolaterie» appartenant aux différents établissements du Maroc. Le bilan de participation de cette première édition s’est d’ailleurs révélé fort prometteur. Il faut signaler que 14 établissements ont pris part au concours et que 100 candidats ont été retenus sur évaluation de leurs établissements respectifs.
Après les compétitions éliminatoires, les dix meilleurs candidats ont été retenus pour prendre part à la grande finale du concours. Ils étaient donc 10 finalistes à concourir pour mériter le grand prix Aiguebelle de cette grande fête dédiée au chocolat.
Les compétitions se sont déroulées sous l’oeil vigilant de chefs pâtissiers de renom. Pour cette première édition, le concours a été parrainé par de grands maîtres chocolatiers tels que M. Lionel de l’enseigne Gapi, M. Thierry ainsi que M. Gilles de chez Amoud.
Les finalistes ont été jugés sur la réalisation et la présentation d’un «Balthazar trois chocolats». Ils ont ainsi été évalués sur la base de la réussite de cette recette et sa présentation. Au-delà de la consécration des meilleurs chocolatiers, l’idée à travers le lancement de ce concours est de fédérer les intérêts vers l’industrie chocolatière au Maroc et essayer par la même occasion de démocratiser sa consommation.
En effet, les Marocains ne sont pas de grands consommateurs du chocolat. La moyenne de chocolat consommé ne dépasse guère les 300 gr par habitant. Alors qu’en Tunisie par exemple, la consommation atteint 1,5 kg par habitant. La consommation du chocolat au Maroc est, par ailleurs, saisonnière puisqu’elle coïncide uniquement avec certaines dates tels que les fêtes de fin d’année, les anniversaires ou encore les baptêmes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *