Formation : Attijariwafa bank lance un nouveau master

Formation : Attijariwafa bank lance un nouveau master

La Fondation Attijariwafa bank lance avec ses partenaires espagnols du groupe Santander un master international spécialisé en «banque et marchés financiers». L’objectif de cette initiative, affirme-t-on auprès de la Fondation, est de «répondre à une demande de plus en plus croissante de professionnels qualifiés». L’initiative à laquelle contribuent les universités Hassan II de Casablanca, celle espagnole de Cantabria et la Fondation euro-arabe vise d’ «inculquer à un groupe sélectionné d’étudiants des connaissances les plus avancées dans le secteur financier». Et ce, pour «répondre au mieux aux besoins du marché».
Le programme d’études envisagé pour cette formation prendra en compte les caractéristiques spécifiques et les structures de fonctionnement des marchés financiers locaux et de la banque Attijariwafa. Le cursus proposé abordera également les aspects fondamentaux des marchés financiers internationaux. Le programme de formation, d’une durée d’une année, débutera en octobre 2007. Il est ouvert essentiellement aux lauréats des universités et de grandes écoles.
La formation lancée en vertu d’une convention de partenariat, signée mardi 5 juin, entre les deux groupes bancaires à travers leurs fondations respectives et des partenaires universitaires, s’inscrit dans le cadre du master spécialisé en banque et marchés financiers, créé en 1996 à l’initiative du groupe Santander en collaboration avec l’université Cantabria au nord de l’Espagne. Ce master connaît déjà, assure-t-on, un «fort succès auprès des étudiants espagnols» et Attijariwafa bank espère faire bénéficier les étudiants marocains de ce succès. Comme mode de fonctionnement, la banque s’engage à mettre à la disposition de l’université Hassan II où seront dispensés les cours, des locaux équipés. Elle participera «activement» à l’adaptation du master à l’environnement économique et financier marocain. Le groupe bancaire promet également d’organiser des stages rémunérés de six mois au profit d’au moins la moitié des étudiants ayant validé les trois premiers semestres. La banque s’engage, en outre, à recruter les lauréats « en fonction des besoins».
L’enseignement sera assuré par les enseignants des deux universités partenaires ainsi que par les cadres des deux groupes bancaires. Le rôle de la Fondation euro-arabe consistera en la traduction et l’adaptation des instruments académiques ainsi que la traduction simultanée des interventions des deux professeurs espagnols de l’université Cantabria et des cadres du groupe Santander. Le programme de formation sera validé et sanctionné par un diplôme de l’université Cantabria. Cette dernière prendra également en charge, en collaboration avec l’université Hassan II, la gestion administrative et scolaire du programme. Par ailleurs et outre son implication directe, la Fondation Attijariwafa dit concevoir ce programme comme «un service aux entreprises auxquelles elle apporte son expérience, sa technologie et sa capacité d’innovation».  Par ailleurs, la formation aidera, selon la Fondation, au recrutement des professionnels «capables de diriger des entités spécialisées au sein du groupe Attijariwafa».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *