Formation : Conseils pour booster sa créativité

Formation : Conseils pour booster sa créativité

Au fond de chacun de nous sommeille un être créatif. Mais souvent la peur du ridicule handicape cette créativité. En fait, plus les idées qu’on a sont risquées, plus la peur de l’échec devient plus pesante. Pourtant, c’est grâce à toutes ces idées novatrices qu’on peut faire la différence.
Souvent, les solutions créatives passent par des idées quelque peu absurdes. Mais parfois la peur du ridicule fait obstacle. En fait, nous nous retrouvons constamment entraînés par notre éducation, notamment, à nous autocensurer. Mais pour générer des idées, les créatifs doivent surtout apprendre à ne pas se limiter.
Par ailleurs, pour innover, il ne faut pas garder ses idées pour soi-même. Il faut rêver à voix haute et confronter son avis à celui des autres, se nourrir de leurs réflexions. Il faut également savoir déceler les innovations ailleurs et les valoriser. 
La plupart du temps, soit les innovations sont mal perçues au premier abord, soit on vous dira que si ça n’a pas été fait auparavant, cela ne vaut pas la peine. Mais il faut se mettre en tête que même s’il est souvent difficile de mesurer la pertinence d’une idée et sa viabilité, le tout est de la tester à petite échelle avant de se lancer dans de grands chantiers. Car la plupart du temps, c’est le manque de persévérance qui conduit à l’échec. Il faut donc avoir le courage d’accepter de se tromper et chercher ailleurs d’autres idées pour poursuivre son rêve.
Par ailleurs, pour avoir des idées «géniales», il n’y a rien de mieux que de réveiller son imagination : forcez-vous à penser l’inverse de ce que vous croyez. Cela apporte parfois des solutions inattendues, relativise le problème et peut même générer des idées pour d’autres choses.
Envisager un point de vue différent du sien sur un sujet permet, en effet, de trouver un intérêt là où l’on n’en trouve pas d’ordinaire. Et, en cours de route, il ne faut surtout pas laisser tomber les idées qui sont apparemment farfelues, voire sans logique aucune. Il faut se mettre en tête qu’une idée n’est pas complètement «idiote» et qu’il y a toujours une raison pour la concrétiser. Même si elle est irréalisable, elle peut évoluer ou contribuer à une autre idée.
Le mot « créativité » désigne à la fois l’aptitude à inventer des solutions nouvelles  en réponse à un problème posé et également l’ensemble des techniques et méthodes pédagogiques dites « de créativité», qui facilitent cette démarche.  Par idées, on entend la capacité à réaliser une production qui soit la fois nouvelle et adaptée au contexte dans lequel elle se manifeste. Produire des idées nouvelles, c’est avant tout oublier les « idées reçues».
Et c’est l’environnement dans lequel on se trouve qui active ou pas cette créativité. Certaines personnes peu créatives dans leur travail le sont dans leurs activités associatives. Quoi qu’il en soit, il faut veiller à se donner des rêves : commencer par de petits rêves même farfelus, expérimenter et envisager plus tard de les réaliser complètement.

• Hajar Dehhani (source Internet)

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *