Formation-emploi : Schéma directeur

Identifier les besoins en compétences des opérateurs économiques et instaurer un dispositif de formation professionnelle à même d’assurer une meilleure adéquation formation-emploi. Tel est l’objectif de la journée de réflexion sur l’élaboration du schéma directeur de la formation professionnelle à la région de la wilaya du Grand Casablanca, prévue mercredi prochain dans un hôtel de la ville.
Organisée par l’Office de la formation et de la promotion du travail (OFPPT), cette journée se veut une plate-forme de débat et d’étude, en perspective d’un meilleur échange entre les différents acteurs socio-économiques sur les besoins en compétences de la région et les perspectives de développement humain et logistique de l’Office. Elle sera présidée par le Wali de Casablanca, Driss Benhima, le président de la CGEM, Hassan Chami, et le directeur général de l’OFPPT, Larbi Bencheikh.
Pôle économique du Maroc, la région de Casablanca connaît une forte implantation des activités de l’OFPPT : 42 établissements, 121 filières de formation et plus de 14128 stagiaires. A cela s’ajoutent les contrats spéciaux de formation dont bénéficient près de 70% des entreprises du pays. Une forte demande donc, doublée d’un tissu économique diversifié qui entame sa mise à niveau pour plus de compétitivité. L’élaboration d’un schéma directeur est donc loin d’être fortuite. Il devra constituer pour l’OFPPT un plan d’action à même d’assurer au mieux le développement du dispositif local de la formation professionnelle.
L’objectif à atteindre serait d’arriver à une formation professionnelle de pointe et adaptable à chaque région économique du Maroc. Pour cela, une grande visibilité sur le comportement des divers secteurs d’activité économique s’impose afin de mener à bon port les différentes phases de ce projet: programmation, réalisation, suivi et évaluation. D’où le besoin d’une étude préalable. CITECH Ingénierie a été retenue dans cette perspective pour la réalisation de l’étude du schéma directeur. Une analyse de la population locale s’impose également. Des caractéristiques telles que la densité, le taux de croissance, la scolarisation, l’occupation, le chômage, les projections à l’an 2010… ainsi que la situation de l’enseignement général et l’effectif potentiel des candidats à la formation professionnelle, seront étudiées à la loupe.
Un diagnostic de l’emploi sur les plans quantitatif et qualitatif va de soi. Il mettra en relief la nature de la main-d’oeuvre et de l’emploi nécessaires et permettra une meilleure organisation du travail. Pour y arriver, CITECH entreprendra plusieurs actions auprès des autorités locales, des organismes institutionnels, des fédérations et associations professionnelles, d’un échantillon d’entreprises et un autre de ménages. L’équation formation-emploi est plus que jamais l’affaire de tous.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *