Formation et emploi : Coopération : L’ODEP au service de la Mauritanie

Formation et emploi : Coopération : L’ODEP au service de la Mauritanie

L’Office d’exploitation des ports (ODEP) consolidé sa coopération avec la Mauritanie. En effet, le directeur général de l’ODEP, Mohamed Abdeljalil a procédé, le lundi 22 mai, à Nouakchott, en compagnie d’Ahmed Ould Guennaya, directeur général du port autonome de Nouakchott, à la signature de la IIème Convention pour la formation des cadres et agents de ce port par l’Institut de formation portuaire (IFP) dépendant de l’ODEP.
Couvrant la période 2006-2007, cette convention prévoit des séminaires à Nouakchott, animés par des formateurs de l’IFP et des experts de l’ODEP, des cycles de formation à l’IFP et des stages dans  certains ports marocains selon les besoins de chaque groupe cible, ainsi que des ateliers de formation à Casablanca et à Nouakchott.  « Au cours de la cérémonie de signature, les deux parties ont noté avec satisfaction l’excellence des relations de coopération entre les deux organismes et ce depuis 1990 et ont convenu d’explorer de nouvelles voies de partenariat », relève-t-on dans un communiqué de l’ODEP. Cette cérémonie a été suivie par une rencontre avec le Ministre de l’Equipement et des Transports mauritanien.
« Lors de cette audience, les deux responsables ont examiné les perspectives de la coopération et les possibilités de bénéficier de l’assistance technique marocaine dans le domaine de la réalisation des infrastructures portuaires. Le ministre mauritanien a invité les deux organismes à tirer profit de l’expérience marocaine et du partenariat dans le domaine de la gestion portuaire pour un enrichissement mutuel», note-t-on selon la même source.  Dans ce sens, il faut rappeler que l’ODEP, à travers divers programmes, a soutenu le port autonome de Nouakchott dans plusieurs domaines. Il s’agit précisément du domaine du génie civil, de l’exploitation, de l’informatique, de la gestion ainsi que de la formation des ressources humaines. Et c’est ce dernier point qui intéresse le plus les deux parties signataires de cette convention. En effet, et au titre de la première convention de coopération en matière de formation, l’Office a assuré des prestations au profit de 263 agents et cadres du port autonome de Nouakchott. Cette formation a porté sur les divers métiers portuaires, allant de l’exploitation portuaire à la sécurité et la sûreté portuaire, l’informatique et la gestion du domaine public portuaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *